Enceinte, une habitante de l'Ain roule avec 3,17 g d'alcool

Vanessa Beaulieu
Janvier 13, 2018

Les faits se sont déroulés lundi 8 janvier. Vers 20 heures, les gendarmes bressans ont contrôlé une automobiliste qui circulait sur l'axe entre Ratte et Beaurepaire, relatent le Journal de Saône-et-Loire.

"Elle ne pouvait pas souffler, donc ils l'ont emmenée à l'hôpital de Lons-le-Saunier pour des prélèvements sanguins", détaille sur le site de nos confrères une gendarme.

ASSE : Perrin va faire son retour contre Toulouse
Nous, nous devrons bien attaquer le match et marquer rapidement pour les emmener avec nous. Le reste, ça se joue au mental, c'est ce qui fait la différence.

" "Il faut maintenant dire " mobile multifonction " pour bien parler français — Smartphone
L'avis nous rappelle que cette nouvelle publication " annule et remplace " l'emploi du terme " terminal de poche " du Journal officiel du 27 décembre 2009".

Blatter soupçonné de corruption
Dans un communiqué, Leo Windtner a souligné n'avoir "rien à (se) reprocher" et considérer "sereinement" la procédure en cours. Le parquet a précisé que les investigations portaient sur " des soupçons de malversations et de corruption ".

Après ces examens, il s'est avéré que cette habitante de l'Ain conduisait avec 3,17 grammes d'alcool par litre de sang, alors qu'elle était enceinte de quatre mois. L'automobiliste, enceinte de quatre mois, transportait également un enfant de deux ans. Le permis de la conductrice lui a été immédiatement retiré et son véhicule a été saisi, explique le quotidien.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL