La Corée du Sud évoque un sommet avec le Nord

Aubin Brasseur
Janvier 13, 2018

La Corée du Sud accueille les JO d'hiver 2018 du 9 au 25 février tandis que les Jeux Paralympiques commencent le 9 mars.

Le président sud-coréen Moon Jae-In s'est montré ouvert mercredi à l'idée d'un sommet avec le Nord, au lendemain de discussions rares entre les deux camps. Dans le cas où des "mesures préliminaires " seraient nécessaires pour aider les Nord-Coréens, Séoul étudiera la question avec le Conseil de sécurité des Nations unies et les pays concernés, a déclaré le porte-parole de son ministère des Affaires étrangères, Roh Kyu-deok, lors d'un point de presse.

"Il y a eu plein de spéculations sur la participation ou la non participation de la Corée du Nord mais à présent qu'elle est confirmée, nous devons nous préparer encore plus", explique Lee Hee-Beom, le président du Comité organisateur (Pocog), cité par l'agence Yonhap.

Les autorités concernées des deux Corées doivent prendre langue, a poursuivi M. Lee.

Les principaux sites des JO sont à tout juste 80 kilomètres de la Zone démilitarisée (DMZ), en fait la bande frontalière hérissée de miradors et parsemée de champs de mines qui sépare les deux Corées. Seuls deux athlètes nord-coréens se sont qualifiés. L'année précédente a été marquée par un essai nucléaire et de multiples essais de missiles dont trois tirs balistiques de capacité intercontinentale, auxquels l'ONU a répondu par des sanctions économiques toujours plus sévères. "Offrons au peuple un cadeau précieux pour le Nouvel an, a lancé le Nord-Coréen".

Apple rachète Buddybuild, un service canadien lié au développement d'applications
On retrouve notamment des outils pour compiler rapidement des applications depuis différents services, dont GitHub. Les retours utilisateurs sont gérés dans le processus de déploiement et de feedback.

CAN-2019: une délégation de la CAF vendredi au Cameroun
D'après la Crtv, la mission devrait opérer une descente sur le chantier de construction du stade d'Olembé le 12 janvier. Le stade Ahmadou Ahidjo, près de Yaoundé, censé accueillir des matches de la CAN 2019.

Hyrule Warriors: Definitive Edition arrive sur Nintendo Switch
Il fallait s'y attendre, mais c'est désormais officiel: Hyrule Warriors aura droit à une édition définitive sur Nintendo Switch . Il sera possible de jouer en solo mais aussi à deux en local, chacun pouvant contrôler les personnages avec un Joy-Con en main.

Le Premier ministre sud-coréen Lee Nak-Yon a dit s'attendre à ce que le Nord envoie une "délégation gigantesque de 400 à 500 personnes" à Pyeongchang.

- 23 nov 2010: les forces nord-coréennes tirent 170 obus ou roquettes sur l'île de Yeonpyeong, première attaque contre une zone peuplée de civils depuis la guerre, faisant quatre morts dont deux civils, riposte armée de Séoul. Mais comme on entend souvent dans les médias comme RT, en fait, la Corée du Nord comme elle est, arrange tout le monde. Si la demande de Séoul d'une réunion des familles lors des Jeux olympiques reçoit une réponse favorable de la part de Pyongyang, ce serait la 21 depuis 2000.

400 à 500 Nord-Coréens aux Jeux? Depuis des mois, Donald Trump n'a eu de cesse de jeter de l'huile sur le feu en se livrant, par l'intermédiaire de Twitter, à des joutes puériles avec la propagande nord-coréenne.

L'initiative de détente dans la péninsule coréenne a bel et bien été amorcée avec la rencontre de haut niveau entre le Nord et le Sud qui a eu lieu le 9 janvier, rencontre largement consacrée à la participation de Pyongyang aux Jeux olympiques de Pyeongchang, au Sud. Ces sportifs pourraient néanmoins concourir à l'invitation du Comité international olympique. Le 27 juillet 1953, est paraphé l'armistice de Panmunjom qui met fin à la guerre.

Moon Jae-in a déclaré que la dénucléarisation de la péninsule coréenne était un objectif qui ne pouvait être abandonné, ajoutant qu'il ne souhaitait pas une réunification immédiate des deux Corées. Il a proposé dans ce but un report des manoeuvres militaires annuelles conjointes entre Séoul et Washington, principal allié de la Corée du Sud.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL