Meurtre de Sophie Lionnet à Londres : les premiers aveux des meurtriers présumés

Vanessa Beaulieu
Janvier 13, 2018

Si le couple nie toujours avoir assassiné la jeune fille, il a cependant plaidé coupable ce vendredi pour "entrave à la justice" pour avoir essayé de "se débarrasser" du corps "en le brûlant", selon les termes rapportés par nos confrères de l'AFP.

Originaire de Troyes et âgée de 21 ans, Sophie Lionnet avait été retrouvée le 20 septembre dernier dans le jardin d'une propriété du sud-ouest de Londres (Wimbledon).

Les autorités britanniques n'ont à ce stade révélé aucun détail sur les circonstances de la mort de la jeune fille au pair, que les deux Français nient avoir tuée.

Boeing : un drone capable de transporter une charge de 225 kg
Le prototype est équipé de 8 hélices contrarotatives qui assurent un vol vertical. Il pèse 339 kg et peut transporter une charge utile d'un peu plus de 226 kg.

Enlèvement du petit Tizio à Toulouse : la maman défend le papa kidnappeur
Ce jeudi 11 janvier, la mère de Tizio a tenu à s'exprimer pour la première fois sur cette affaire par la voix de son avocate. Le père, âgé de 33 ans, avait déjà perdu un enfant en bas âge il y a un an.

La Norvège impressionne, la France prend date — Ruhpolding
Avec l'incontournable Martin Fourcade , les autres relayeurs tricolores se nommaient Simon Desthieux, Quentin Fillon Maillet et Antonin Guigonnat.

Sabrina Kouider était en larmes lorsqu'elle s'est assise dans la salle d'audience, d'après l'agence britannique Press Association. Ouissem Medouni, en sweat-shirt bordeaux, a lui marqué une pause avant de plaider coupable. Leur procès, prévu sur cinq semaines, doit s'ouvrir le 19 mars. La mort de la jeune fille avait provoqué l'émotion dans la communauté des jeunes filles au pair qui travaillent au Royaume-Uni.

La jeune fille aurait exprimé son souhait de rentrer en France quelques jours seulement avant sa mort.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL