Cisjordanie: Israël approuve plus de 1100 nouveaux logements de colons

Vanessa Beaulieu
Janvier 14, 2018

Israël a donné son feu vert mercredi à la construction de 1.122 nouveaux logements de colons en Cisjordanie.

Avec une administration américaine très discrète sur le sujet de la colonisation, à l'opposé de l'administration Obama qui n'hésitait pas à afficher sa désapprobation, plus de 6.700 logements ont été validés l'année passée, un chiffre qui n'avait jamais été atteint depuis 2013.

Un demi-millions d'Israéliens sont installés en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, des territoires où vivent plus de 2,6 millions de Palestiniens.

Alexandre Allard: l'enfance et la petite enfance
La société a fusionné avec Babyloan pour devenir la plus grande communauté dans le domaine du financement participatif en France. Alexandre Allard veut alors faire de cet endroit, un espace de rencontre et de découverte pour les artistes contemporains.

Trump in 'excellent health', says doctor after medical exam
Botswana's government issued a statement calling the president's remark "highly irresponsible, reprehensible, and racist". The Haiti the group cares so fondly about can be described with one word: strength. "Haitians are determined." he said.

Rixe à Paris : un adolescent de 15 ans meurt poignardé
Pris en charge par un passant, des policiers puis les secours, il a été transporté à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Selon plusieurs témoins, cités par l'AFP, le drame s'est déroulé en quelques minutes à peine.

Ces nouvelles unités d'habitation sont réparties dans une vingtaine de colonies dans la Cisjordanie occupée par l'armée israélienne. Pour rappel, la colonisation israélienne des territoires palestiniens a été condamnée par la résolution 2334 adoptée par le Conseil de sécurité des Nations unies le 23 décembre 2016.

Cela reflète la politique du gouvernement israélien, " qui consiste à construire dans toute la Cisjordanie, surtout à des endroits qu'Israël devrait évacuer [en cas d'accord avec les Palestiniens], pour torpiller la solution à deux États", s'est ému Hagit Ofran, un responsable de la Paix maintenant.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL