Jack Lang se lâche contre Donald Trump — "Président de merde"

Aubin Brasseur
Janvier 14, 2018

Retour de bâton (merdeux) pour Donald Trump.

Samedi 13 janvier, Jack Lang s'en prend à Donald Trump avec un mot-dièse, publié sur les réseaux sociaux.

"C'est un cri du cœur, un cri de révolte après ce qu'il a dit sur les Haïtiens", s'est justifié Jack Lang, contacté par l'AFP.

"J'ai envie qu'on dise dans le monde entier: "président de merde", comme un cri de ralliement contre ce personnage humiliant et offensant", a insisté le président de l'Institut du monde arabe. Et de poursuivre: "Ce qui m'a motivé, c'est d'entendre ce type chaque heure chaque jour dire n'importe quoi, insulter".

New Pokemon GO Update Incompatible With Old iOS Versions
A list of affected devices with pictures and model numbers can be found on the game's help page . Pokemon Go the game which took mobile gaming to the streets was a huge success.

À Berlin, cette basket vous permet d'utiliser le métro gratuitement
La BVG - équivalent de la RATP à Berlin - lance pour cette année 2018 une basket créée par Adidas qui permettra de ne plus payer le métro .

Jack Lang qualifie Donald Trump de "président de merde"
Si le président a en partie démenti ces déclarations, cela n'a pas empêché de provoquer un véritable tollé à l'international . Le septuagénaire en avait gros sur le cœur " d'entendre ce type chaque heure, chaque jour, dire n'importe quoi, insulter ".

Une référence à l'expression "pays de merde" qu'aurait employé le président milliardaire pour parler d'Haïti, du Salvador, et des nations africaines lors d'une réunion avec des parlementaires américains.

Dans la foulée, l'ancien ministre, aujourd'hui âgé de 78 ans, a tenu à indiquer qu'il se révélait "solidaire" des pays africains et d'Haïti.

Si le président a en partie démenti ces déclarations, cela n'a pas empêché de provoquer un véritable tollé à l'international. Selon lui, le président américain dispose tout bonnement d'un "mépris.inqualifiable. C'est blessant, offensant (.) Tous les jours, il déverse du mépris sur les uns sur les autres".

Le président de l'Ima ne s'arrête pas là. Pour Jack Lang, Donald Trump est d'ailleurs "un xénophobe et un raciste maladif".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL