Que Pécresse ne se fasse pas entendre que pour critiquer LR — Wauquiez

Vanessa Beaulieu
Janvier 14, 2018

Dans le JDD, le président du parti Les Républicains invite la présidente LR du conseil régional d'Île-de-France à ne "pas se faire uniquement entendre pour critiquer sa propre famille".

Fraichement élu à la tête des Républicains, Laurent Wauquiez entame une rentrée agressive contre le gouvernement et Emmanuel Macron. Selon lui, l'exécutif dirigé par Édouard Philippe sous l'impulsion d'Emmanuel Macron est en train de s'acharner sur les classes moyennes. " s'est exclamé Laurent Wauquiez". Mais autant il est passé maître dans l'art de la communication virtuelle, autant il est bien timoré quand il s'agit de passer aux actes. "Avec le recul, les avancées pour les employeurs sont très faibles" tranche-t-il. La dépense publique continue à augmenter. Aucune décision n'a été prise. "On cherche à raconter aux Français un monde virtuel bien éloigné de leur vie quotidienne", a résumé le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

S'engageant au "respect de la diversité des sensibilités" au bureau politique et à la commission nationale d'investiture, M. Wauquiez a souligné en revanche que "les gens qui composeront ses [mes] équipes ne seront pas les représentants de telle ou telle écurie".

Les impressionnantes images de la sortie de piste d'un avion en Turquie
Les causes de l'accident sont inconnues pour l'instant, a déclaré le bureau du gouverneur de la région. Les images sont effrayantes et on imagine la peu des passagers de cet avion.

La France "ne peut accueillir tous les migrants économiques", estime Collomb
Le ministre de l'intérieur Gérard Collomb à l'Elysée le 12 janvier. Gérard Collomb juge ce texte " totalement équilibré ".

La Chine récupère la boîte noire et deux corps — Pétrolier en feu
L'accident s'est produit à environ 300 kilomètres à l'est de Shanghai (est). Il acheminait des produits à la firme sud-coréenne Hanwha Total.

Interrogé par le Journal du Dimanche sur le projet de loi sur l'asile et l'immigration que devrait adopter le Conseil des ministres dans les deux mois, M. Wauquiez a affirmé que "c'est un catalogue de mesures techniques qui ne changeront rien à la politique migratoire", regrettant qu'"on s'attaque à l'asile, mais pas à l'ensemble de la politique migratoire".

Augmentation du nombre de reconduites à la frontière, allongement de la durée de rétention des étrangers, renforcement des mesures d'intégration: le gouvernement envisage de réformer la politique migratoire, à la fois plus digne dans l'accueil des étrangers ayant obtenu l'asile, et plus stricte dans la reconduite des déboutés. "Avec Emmanuel Macron, les immigrés clandestins [.] seront de plus en plus nombreux" assure-t-il.

Le chef de file des Républicains a également été interrogé sur la laïcité, soulignant que l'" on attend toujours [le] grand discours sur la laïcité " du président, qui, selon lui, " fuit le sujet ". "Il est temps d'avoir le courage de mettre les mots sur la réalité".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL