Google retire 63 applications de jeux infectées par un malware — Pub pornographique

Marie-Ange Beliveau
Janvier 17, 2018

Ils ont découvert un nouveau code malveillant sur le Google Play Store. Google a rapidement supprimé les applications touchées. Nommé AdultSwine, il permet entre autres d'afficher des publicités indésirables sur les smartphones des utilisateurs, dont de la pornographie. Il incite également les enfants à souscrire à des services payants en renseignant simplement leur numéro de téléphone. Infiltrer des applications, des sites web qui attirent les utilisateurs.

Le code contacte un serveur de commande et de contrôle pour signaler que l'installation est réussie, envoie des données sur le périphérique infecté et reçoit ensuite les configurations qui déterminent son déroulement. À son tour, le serveur lui transmet des instructions.

Bordeaux. Trop joyeux après la défaite, Malcom convoqué
Suite à la défaite contre Caen au Matmut Atlantique (0-2), les dirigeants des Girondins de Bordeaux s'agitent dans tous les sens. Cafu , Otavio et Malcom pourraient ainsi ne pas être convoqués.

Malgré quelques kilos en trop, Trump est en "excellente" santé — États-Unis
Le médecin a précisé que l'objectif pour l'année à venir était que le milliardaire, qui pèse 108,4 kilos, perde quelques kilos. Je suppose qu'il a des "gènes extraordinaires et c'est ainsi que Dieu l'a fait", a ajouté le militaire.

OM - RC Strasbourg : Les compositions de départ sont connues
Dans quelques minutes, l' Olympique de Marseille recevra le RC Strasbourg pour le compte de la 21e journée de Ligue 1. Deux matches pour lancer la 21 journée de Ligue 1 , ce mardi.

Mais là où AdultSwine s'est fait remarquer, c'est via certaines publicités affichées au sein d'applications pour enfant. Google a déjà confirmé à nos confrères de Reuters avoir supprimé les applications concernées du Play Store, désactivé les comptes des développeurs et affiché des messages d'avertissements aux victimes.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL