Intel recommande de stopper l'installation des patchs Spectre

Marie-Ange Beliveau
Janvier 23, 2018

Ces failles, baptisées Spectre et Meltdown et révélées début janvier, exposent à de possibles piratages serveurs, ordinateurs et smartphones, qui fonctionnent grâce à ces puces électroniques. Le problème est suffisamment grave pour que le fondeur recommande désormais aux utilisateurs de ne pas installer les correctifs disponibles actuellement et les invite à attendre les nouveaux correctifs sur lesquels travaille le fondeur. Mais en attendant, le fondeur indique que les correctifs actuels risquent d'entraîner des redémarrages plus importants que prévu (étrange formule, pour des microprocesseurs dont on attend qu'ils soient stables, et dont les redémarrages intempestifs dus à une instabilité mal connue seraient quelque part prévisibles.) tout en ajoutant que ces correctifs sont susceptibles de provoquer d'autres comportements imprévisibles.

Fulgence Ouedraogo et Ariane Brodier sont parents
Je suis la femme la plus chanceuse et la plus heureuse de la planète . bienvenue mon Trésor, ma merveille Mon Fils. Je ne veux pas faire l'Olympia, ni jouer avec Spielberg: "je veux devenir mère", confiait-elle.

Les négociations se poursuivront mardi, les blocages aussi — Prisons
Le fait qu'elle se soit rendue tardivement à Vendin-le-Veil après une première agression a été mal compris par les surveillants. La CGT-Pénitentiaire (minoritaire) a annoncé dans un communiqué qu'elle "ne signera pas" le texte proposé par le ministère.

Disparition de Maëlys : pas de remise en liberté pour Nordahl Lelandais
De source proche du dossier, un appel va être interjeté devant la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Grenoble. Dès son dépôt, le procureur de Grenoble s'était "évidemment " prononcé en faveur de son maintien en détention.

Le groupe tentait de trouver des solutions à limiter les risques en diffusant et en installant des correctifs de sécurité. Même si le message de Navin Shenoy ne mentionne explicitement que les processeurs Broadwell et Haswell, ces recommandations s'appliquent également aux puces plus récentes, comme l'indique le document précisant les nouvelles directives. Les processeurs concernés par le problème étaient notamment ceux construits sur l'architecture Ivy Bridge, Sandy Bridge, Skylake, Kaby Lake, Broadwell et Haswell. À ce jour, les experts n'ont repéré aucune attaque de malware exploitant la faille Spectre, mais étant donné que les exploits ont été publiés, ces attaques devraient probablement se manifester. Dans tous les cas, pour exploiter ces failles CPU, les attaquants doivent exécuter du code sur le PC de l'utilisateur.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL