Salaire exorbitant pour le directeur du centre de cancérologie Paul-Strauss — Strasbourg

Henri Michaux
Février 9, 2018

Le journal a révélé que le nouveau directeur du centre de lutte contre le cancer Paul Strauss, à Strasbourg, touchait plus de 300.000 euros net par an, accompagné " de menus avantages ".

Epinglé dansle Canard enchainé ce jeudi pour un " salaire mirobolant ". "Enfin un chanceux épargné par la diète imposée aux hostos", souligne, ironique, l'hebdomadaire. Face à la polémique, le directeur de l'Agence régional a tenu à réagir, déclarant notamment: " il a une garantie de 26.000 euros net par mois, à laquelle s'ajoute une confortable indemnité de logement, car il a une famille et Strasbourg est une ville très chère ". Le Canard Enchaîné, à l'origine de cette révélation, s'est toutefois procuré les documents relatifs aux rémunérations citées, qui ont bien chuté et ne reflètent ainsi aucunement le salaire important de Xavier Pivot.

JO : manifestation à l'arrivée du bateau transportant 120 artistes nord-coréens
C'est l'avenir qui dira si la trêve olympique avait des fondations solides. C'est une première depuis la fin de la guerre de Corée de 1950-1953 .

The Voice : Mennel annonce qu'elle quitte l'émission
J'ai foi en mon pays la France . "C'est vrai, quand on prépare un sale coup, on n'oublie surtout pas de prendre ses papiers!" Dans une vidéo postée sur Facebook, Mennel Ibtissam annonce qu'elle abandonne la compétition de la saison 7 de The Voice .

Deux djihadistes de l'EI, complices de "jihadi John", capturés en Syrie
Le chef présumé du groupe était Mohammed Emwazi, surnommé Jihadi John , il a été tué dans une frappe aérienne en Syrie en 2015.

L'agence régionale de santé explique s'être calée sur les rémunérations de l'Institut Curie (Paris) et Gustave Roussy (Villejuif). Sachant que du côté des salariés des centres de lutte contre le cancer, les salaires n'ont pas augmenté depuis des années, et là c'est pour cause de rigueur budgétaire.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL