Bénéfice net en baisse de 15,8% en 2017 — Nestlé

Aubin Brasseur
Février 15, 2018

Le géant suisse de l'alimentation Nestlé a annoncé jeudi qu'il n'avait pas l'intention de renouveler l'accord avec L'Oréal alors que le pacte d'actionnaire liant Nestlé et la famille Bettencourt arrive à expiration le 21 mars 2018.

Nestlé entend ainsi maintenir toutes les options ouvertes dans l'intérêt de ses actionnaires. Il n'a pas l'intention d'augmenter sa participation au capital de L'Oréal et s'engage à poursuivre une relation constructive avec la famille Bettencourt.

Faisant régulièrement objet de rumeurs, le pacte a toutefois été maintenu jusqu'à présent.

Depuis la mort de Lilliane Bettencourt, l'avenir de la participation de Nestlé dans L'Oréal posait question.

C'est aussi une réponse à Jean-Paul Agon, le PDG du groupe français qui a déclaré il y a quelques jours que L'Oréal a largement les moyens de financer l'achat des actions détenues par Nestlé (un investissement d'environ 23 milliards d'euros) si le suisse souhaitait vendre sa participation.

En 2017 Nestlé a réalisé un chiffre d'affaires de 89,8 milliards de francs suisses (près de 78 milliards d'euros).

Nîmes accroché à Auxerre
Peu d'occasions à se mettre sous la dent, mis à part une barre d'Alioui, la sixième cette saison (un record). Les Nîmois reprennent la 2e place du classement, à égalité de points avec l'AC Ajaccio et le Paris FC.

Tennis : Roger Federer se confie sur un possible futur record !
Roger Federer a la 1re place du classement ATP dans le viseur. Le Bâlois entamera son tournoi face à Rubens Bemelmans . Roger Federer n'est pas venu à Rotterdam pour rigoler.

Magistrats, fonctionnaires et greffiers se mobilisent en Charente-Maritime — Justice
Les syndicats, dénoncent une "consultation de pure façade ", craignant une nouvelle fois des suppressions de postes. La ville préfecture n'échappe pas au mouvement national de grève des avocats prévu aujourd'hui.

Les analystes interrogés par l'agence suisse AWP tablaient en moyenne sur un bénéfice de 9,6 milliards pour un chiffre d'affaires de 90 milliards. Sa croissance organique, un indicateur qui permet de jauger l'évolution de ses ventes hors effets de change et de ventes ou rachats d'entreprise, a elle décéléré pour s'établir à 2,4%.

Nestlé prévoit une nouvelle année de croissance organique modeste, après avoir connu la plus faible croissance de son histoire l'an dernier, ce qui devrait renforcer la pression de l'investisseur activiste Daniel Loeb en faveur d'une remise en cause de la stratégie du géant de l'agroalimentaire.

L'ancien patron du groupe allemand Fresenius a repris la direction de Nestlé en janvier 2017, avec pour mission implicite de redynamiser la croissance de Nestlé.

Sur le seul quatrième trimestre, la croissance organique a été de 1,9%, bien inférieure là encore au consensus de 2,85%.

Il a également procédé à des petites acquisitions et prises de participation sur des segments porteurs, telles que la marque californienne Sweet Earth, positionnée sur le créneau des plats végétariens.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL