France : Vers de nouveaux records pour l'emploi des cadres en 2018

Aubin Brasseur
Février 15, 2018

L'Apec prévoit entre 248 000 et 271 000 embauches de cadres en 2018.

La progression pourrait aller jusqu'à + 13 % par rapport à 2017.

En termes de fonctions, le trio de tête des recrutements resterait l'informatique, les études-R&D et le commercial.

Les services, qui représentent plus de sept recrutements sur dix, atteindraient de leur côté des niveaux inégalés avoisinant les 197.000 embauches de cadres.

Au niveau national, la dynamique est aussi forte. Entre 248.000 et 271.000 embauches de cadres sont prévues cette année, selon l'Association pour l'emploi des cadres (Apec), qui a publié ce jeudi 15 février ses prévisions de recrutements.

Le Crédit agricole freiné par la fiscalité
Cela a représenté une surcharge de 336 millions d'euros pour Crédit Agricole SA , l'entité cotée du groupe bancaire mutualiste. La surtaxe (exceptionnelle) sur les.

Mort de l'opposant Morgan Tsvangirai — Urgent-Zimbabwe
Opposant de longue date à Robert Mugabe , le leader du Mdc était arrivé en tête du premier tour de la Présidentielle de 2008. Pour mieux le contrôler, Robert Mugabe l'avait nommé Premier ministre d'un gouvernement de coalition resté sous sa coupe.

Lyon, Marseille et Nice, à chacun ses motivations — Ligue Europa
Bruno Génésio l'a répété en conférence de presse, cet après-midi, dans les coulisses du Groupama Stadium. Quand certaines attitudes se reproduisent, ce n'est plus un hasard, et il faut que ça change.

Les cadres confirmés ayant 5 à 10 ans d'expérience, demeureraient les plus recherchés par les recruteurs (autour de 3 594 recrutements prévus). Mais "les plus jeunes et les seniors devraient profiter" de l'embellie.

Le secteur des services devrait être le plus gourmand en besoins de recrutements, mais les secteurs du commerce, de la construction et de l'industrie anticipent eux aussi une croissance des embauches (+ 12 % pour l'industrie). Les entreprises devraient "accepter des profils qui ne correspondent pas tout à fait aux besoins" et faire "un effort de formation", a-t-il jugé, notant que "l'alternance est une réponse".

Presque toutes les régions seraient concernées par cette vague d'embauches, l'Ile-de-France restant en tête avec "près d'un recrutement sur deux", devant Auvergne-Rhône-Alpes et l'Occitanie.

(1) Enquête réalisée auprès d'un échantillon représentatif de 11.000 entreprises interrogées entre fin octobre et début décembre.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL