Google Chrome active son bloqueur de publicités

Marie-Ange Beliveau
Février 15, 2018

Le navigateur Chrome de Google a mis en place, depuis ce jeudi, un bloqueur de publicités intégré.

À noter que sur mobile, les interstitiels affichés avant le contenu seront bloqués dans tous les cas (qu'un compte-à-rebours avant fermeture soit imposé ou non).

Pour ceux qui n'utilisent pas encore AdBlock Plus, Ublock ou tout autre logiciel bloqueur, les publicités qui gênent la lecture du contenu web pourraient ne plus apparaître sur Google Chrome.

Google, qui travaille avec la Coalition for Better Ads, ne bloquera que les publicités jugées envahissantes.

Kanye West serait-il de retour ?
Le rappeur américain a également posté une photo de Kris Jenner et son ancien mari Robert Kardashian, les parents de Kim Kardashian .

Détenu mort de soif : trois agents de prison inculpés aux Etats-Unis
Le calvaire de Terrill Thomas , dans un pays à la politique carcérale controversée, n'a été révélé que grâce à l'enquête d'un jury indépendant.

Brahimi-Salah: duel entre frères
Très costaud dans tous les secteurs du jeu, le club de la Mersey a tenu son rang et a démontré sa force physique et technique. Il est très important pour Liverpool , il a beaucoup d'influence, il marque beaucoup de buts et est décisif.

La firme américaine lance aujourd'hui son module de bloqueur de pub sur son navigateur (tant sur ordinateur que sur mobile) afin, précise Google, "d'améliorer l'expérience de ses utilisateurs". D'après une étude de PageFair publiée en février 2017, 615 millions de terminaux utilisent un logiciel bloqueur. Mais il aura aussi la possibilité de désactiver le blocage des publicités pour le nom de domaine. Ces standards sont issus des recherches de la Coalition for Better Ads, un groupe d'éditeur qui comprend entre autres Facebook, Google, Microsoft, ainsi que des agences de publicités. Les 12 formats ci-dessus ont ainsi été déterminés. Elles ralentissent les sites Web et réduisent l'autonomie des terminaux. Une publicité qui est meilleure pour les utilisateurs est plus rémunératrice pour les annonceurs, et donc Google. D'après, le géant de la publicité en ligne, les sites sont évalués en examinant un échantillon de pages. En fonction du nombre de violations des normes détectées, le site sera considéré comme acceptable (statut Passing), recevra un avertissement (statut Warning) ou sera classé comme étant non conforme (statut Failing).

Contrer AdBlock L'objectif de Google n'est pas tant de fluidifier la connexion à un site web que de freiner la progression des bloqueurs de publicités, comme AdBlock, Ublock ou Ghostery qui privent les sites web de leurs revenus. Vous pouvez afficher des exemples pour identifier les publicités concernées.

Lorsque Google repère ces publicités, vous avez 30 jours pour vous mettre en conformité (avant que le filtre des publicités soit appliqué sur votre site). Le rapport d'Expérience publicitaire est disponible depuis début juin 2017. Les standards résultent de sondages auprès de plus de 40 000 internautes en Amérique du Nord et en Europe.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter ce blogpost de Chromium qui détaille le fonctionnement technique de l'adblocker intégré à Google Chrome.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL