Hideki Kamiya parle de Bayonetta

Marie-Ange Beliveau
Février 15, 2018

Ceux qui suivent l'ex-directeur du fantastique Ōkami sur Twitter savent que lorsque Hideki Kamiya commence à se confier, l'exercice se transforme bien souvent en interminable logorrhée, le tout en 280 signes. Les gagnants seront avertis par mail, d'après les informations recueillies.

Kamiya a fait un tweet (non trollesque) pour expliquer le financement de Bayonetta. Sans leur aide, nous n'aurions pas pu lancer ce projet. Sega n'est cité que parce que l'ip leur appartient, mais ils n'ont pas mis un sous dans le développement. Leurs détenteurs ont décidé que le jeu devait être développé pour la Switch.

Magistrats, fonctionnaires et greffiers se mobilisent en Charente-Maritime — Justice
Les syndicats, dénoncent une "consultation de pure façade ", craignant une nouvelle fois des suppressions de postes. La ville préfecture n'échappe pas au mouvement national de grève des avocats prévu aujourd'hui.

Patinage de vitesse : le Canadien Bloemen met fin à la mainmise néerlandaise
Le Canadien Jordan Belchos, de Toronto, a profité de la débandade du légendaire patineur néerlandais pour se hisser parmi le top-5.

Lyon, Marseille et Nice, à chacun ses motivations — Ligue Europa
Bruno Génésio l'a répété en conférence de presse, cet après-midi, dans les coulisses du Groupama Stadium. Quand certaines attitudes se reproduisent, ce n'est plus un hasard, et il faut que ça change.

Je suis extrêmement reconnaissant envers Nintendo pour avoir financé le jeu, et envers Sega pour nous avoir laissé exploiter la licence Bayonetta. Bayonetta n'a encore rien révélé de son gameplay ni de son histoire, de plus aucune date n'a été annoncé pour le moment.

Nintendo et Platinium Games continuent de cacher Bayonetta 3, le retour de la sorcière badass exclusif à la Nintendo Switch.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL