Le club discute pour le fair-play financier — OM

Thibaut Duval
Février 15, 2018

Dans son édition du jour, L'Équipe révèle que les deux parties seraient en train de négocier d'éventuelles sanctions. Car désormais l'Olympique de Marseille doit également faire face aux réalités économiques du football. Peut-être pas en Championnat, où les Phocéens semblent distancés, mais plutôt dans le collimateur de l'UEFA. En attendant, le club olympien tente de négocier avec l'ICFC (Instance de Contrôle Financier des Clubs) d'éventuelles sanctions, à l'image de ce qu'avait fait le PSG en mai 2014.

Racheté à Margarita Louis-Dreyfus par Franck McCourt en octobre 2016, l'OM peine logiquement à répondre favorablement aux critères édictés par l'UEFA, qui demande aux clubs participant aux Coupes d'Europe de ne pas franchir la barre de 30 M€ de déficit sur les trois dernières saisons.

000 personnes protestent contre le nouveau design de Snapchat
Pour se faire il faut se rendre dans: paramètres → sécurité → sources inconnues. Pour beaucoup, il s'agit maintenant de revenir à l'ancienne version.

Pétrole-L'offre pourrait augmenter plus vite que la demande-AIE
L'équilibre engendré par l'accord de réduction entretenu par les pays de l'OPEP et la Russie semble avoir atteint ses limites. D'ici la fin de l'année, elle pourrait aussi supplanter la Russie pour prendre position de tête.

Apple a vendu plus de montres que les fabricants Suisse réunis
Pour 2018, la FH estime que "les exportations horlogères devraient connaître une progression comparable à celle de 2017". Depuis son lancement, on ignore complètement ce qu'est le chiffre d'affaires d'Apple sur la vente de sa montre connectée.

Mais le journal assure que tout n'est pas encore fait concernant le trou de 75 millions d'euros. Les Franciliens avaient été sanctionnés de 60 millions d'euros d'amende (dont 40 de sursis), d'une limitation de joueurs inscrits en Ligue des Champions et d'une régulation sur les transferts opérés par le club. Si le PSG était particulièrement surveillé après le contrat passé avec l'office de tourisme du Qatar, l'OM risque des sanctions bien moins lourdes.

Visé par une enquête de l'UEFA sur ses comptes financiers, le PSG aurait apporté des éléments de nature à rassurer l'instance européenne et lui éviter une sanction. L'UEFA a encore la possibilité d'épargner le club, qui espère se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions afin de bénéficier de plus de marge sur le prochain marché des transferts.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL