Les mesures du gouvernement — Jerada

Vanessa Beaulieu
Février 15, 2018

Le chef du gouvernement Saâd Eddine El Othmani a annoncé samedi une série de mesures en réponse aux revendications de la population de Jerada, ancienne cité minière agitée par des manifestations sociales depuis fin décembre.

Parmi les mesures prises, le chef du gouvernement a révélé la suspension immédiate de tous les permis d'exploitation minière non conformes aux lois en vigueur, soulignant que cette décision qui a été prise suite aux résultats d'une enquête menée à cet effet, rentrera en vigueur le plus rapidement possible.

Selon le chef du gouvernement, la visite effectuée dans la région Oriental "n'est pas circonstancielle, mais elle s'inscrit dans le cadre d'un programme global". À la lumière de cette étude, a poursuivi Saâdeddine El Othmani, il sera procédé à l'autorisation de l'investissement et de l'exploitation rationnelle et réglementaire de ces minerais existant dans la zone de Jerada, affirmant que cette exploitation sera bénéfique pour les habitants en termes d'emploi et de développement.

Les manifestations se multiplient à Jerada, dans le nord-est du Maroc.

Météo: quelques chutes de neige prévues en Ile-de-France
Le vent de sud atteindra des pointes à 70/80 km/h sur la Normandie , le vent de sud-ouest soufflera à près de 70 km/h sur la côte atlantique.

La FFR ouvre une enquête en interne
Christian Dullin, de constituer le plus rapidement possible une commission ad hoc ". " On ne sait pas du tout ce qu'il y a eu".

21 migrants clandestins tués dans un accident de la route — Libye
Des Somaliens et des Erythréens qui se trouvaient à bord d'un camion constituent la plupart des victimes. Les services de santé ont annoncé que le drame avait fait au moins 23 morts et une centaine de blessés.

Accompagné de plusieurs ministres, il a ajouté qu'une enveloppe budgétaire serait débloquée au profit des anciens employés de la mine fermée à la fin des années 1990, atteints de silicose, et que des logements seraient attribués aux anciens salariés de ce site d'exploitation qui employait avant sa fermeture quelque 9.000 personnes.

Le développement de la province a également été évoqué par Saad-Eddine El Othmani, qui a assuré que la zone industrielle de Jerada, dont les travaux ont été lancés, va permettre aux jeunes entrepreneurs de réaliser des projets, notamment grâce à la mise à leur disposition du foncier nécessaire.

Et pour relancer l'agriculture dans cette région du Royaume, il a mis l'accent sur la mobilisation par le gouvernement de 3.000 hectares pour l'exploitation agricole, dont 1.000 pour les ayants droit et 2.000 en faveur des jeunes.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL