Lyon, Marseille et Nice, à chacun ses motivations — Ligue Europa

Thibaut Duval
Février 15, 2018

Plus renfermé et surtout plus calme.

Bruno Genesio s'est longuement expliqué avec ses joueurs après cette mauvaise séquence pour encourager ceux qui en avaient besoin et bousculer ceux qui le méritaient. Seule la victoire pourra redonner un peu de luisant à son équipe, en attendant son prochain rendez-vous en championnat, dimanche, contre Lille. Une troisième défaite consécutive qui a poussé Bruno Genesio à recadrer ses joueurs. Il y a des cas différents. La saison dernière, on a vécu de grands moments. Quand certaines attitudes se reproduisent, ce n'est plus un hasard, et il faut que ça change. S'il ne cite pas les noms, force est de constater que sur les trois défaites de l'OL, plusieurs individualités ont failli: Marcelo, dans le dur en défense, Tanguy Ndombele, loin du niveau affiché contre le PSG, Lucas Tousart, moins efficace à la récupération, ou même Mariano, transparent en attaque. Il y a deux ans, en phase de poules de la C3, les deux équipes s'étaient d'ailleurs rencontrées: Marseille s'inclinant au Portugal (3-2) avant de s'imposer difficilement à domicile (1-0). Je suis content de la manière dont les choses se passent jusqu'à présent.

Kanye West serait-il de retour ?
Le rappeur américain a également posté une photo de Kris Jenner et son ancien mari Robert Kardashian, les parents de Kim Kardashian .

Amazon promet de créer 2.000 emplois cette année en France
Depuis 2010, Amazon a investi plus de deux milliards d'euros dans l'économie française pour soutenir le développement de son activité en France.

Gigi Hadid jugée "trop maigre" : elle explique sa perte de poids
Mauvaise idée! La jeune femme de 22 ans n'est pas du genre à se laisser faire. Ils ne se sont pas gênés pour le lui dire sur les réseaux sociaux.

Bruno Génésio l'a répété en conférence de presse, cet après-midi, dans les coulisses du Groupama Stadium. Le capitaine Nabil Fekir, dont l'équipe reste sur trois revers en L 1, ne s'y trompe pas: "Villarreal fait peur, mais on ne part pas en outsiders". "Il n'existe pas de bonne performance sans rigueur et sans efficacité défensive". Il faut que tous les joueurs soient capables de faire ces courses défensives, et je dis bien tous, a insisté l'entraîneur de l'OL avant la réception de Villarreal. " Un seul joueur ne fait pas les efforts et toute l'équipe est en difficulté". C'est comme cela qu'on avait réussi à se sortir de la première série difficile. C'était en septembre, exactement quand avait démarré la Ligue Europa.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL