Renault : Vers un nouveau mandat de Carlos Ghosn

Aubin Brasseur
Février 15, 2018

Il devra aussi "engager les étapes décisives permettant de rendre l'Alliance pérenne" et "renforcer le plan de succession à la tête du Groupe Renault". "Le conseil d'administration a décidé de proposer le renouvellement du mandat d'administrateur de Monsieur Carlos Ghosn" et il lui "a également renouvelé sa pleine confiance en tant que Président-Directeur Général de Renault et Président-Directeur Général de l'Alliance" Renault-Nissan-Mitsubishi, selon le texte diffusé à l'issue d'une réunion de l'instance au siège de Boulogne-Billancourt.

Avis favorable du CA pour Bolloré.

Comme Emmanuel Macron l'a souligné mardi devant des journalistes, l'important pour la France est que Renault conserve son ancrage industriel dans le pays, et que ses intérêts du constructeur français au sein de l'Alliance soient préservés.

Le premier ministre a présenté sa démission — Ethiopie
Des discussions ont également été lancées avec l'opposition et promesse a été faite d'entreprendre des réformes, mais au final, M. Hailemariam n'aura pas résisté à cette profonde crise politique .

Savchenko et Massot en or, James et Ciprès 5e — Patinage de couples
Il est né en France, a eu la nationalité française, mais c'est bien avec l'Allemagne qu'il a décroché l'or olympique. Le couple offre sa 8e médaille d'or à l'Allemagne, en tête du tableau des médailles dans ces Jeux de Pyeongchang.

Ramaphosa remplace Zuma à la présidence — Afrique du Sud
Selon la presse locale, un total de 220 millions de rands (15 millions d'euros) aurait été détourné au profit de la fratrie. Ramaphosa a été élu sans opposition en tant que successeur permanent à M.

"Selon une source proche de Renault, confirmant des informations de presse, l'actuel directeur délégué à la compétitivité, Thierry Bolloré, tiendrait la corde pour être proposé jeudi comme dauphin de Carlos Ghosn". Le gouvernement n'avait pas caché sa volonté de voir un Français nommé à ce poste. "Nous, Etat, on devrait évidemment voter pour cette résolution", a déclaré à l'AFP un porte-parole de Bercy.

L'appui du premier actionnaire du groupe avait un prix. "On travaille toujours avec Carlos Ghosn sur la définition de cette feuille de route". Chez ceux qui sont supposés décider de la désignation du successeur de Carlos Ghosn, à savoir les membres du conseil d'administration de la marque au losange, l'amertume et la déception commencent à l'emporter, au point d'envisager de donner leur démission. "Elle est numéro un mondial", estime-t-on à Bercy. Ce départ s'ajoute à celui de l'Allemand Stefan Müller, directeur délégué à la Performance du constructeur, ce qui laisse donc une voie royale à Thierry Bolloré dans la perspective de la future succession.

Ce jeudi, un conseil d'administration chez Renault particulièrement attendu est à l'agenda.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL