Testament de Johnny Hallyday : pour Laura Smet, "la vérité sera bientôt "établie"

Marcel Micheaux
Février 16, 2018

Depuis près de cinq ans, l'actrice et chanteuse Laura Smet partage la vie de Raphaël.

"La vérité des montages juridiques et la vérité des chiffres seront bientôt établies par la Justice", a affirmé Laura Smet dans un communiqué transmis à l'AFP vendredi 16 février.

La fille de Johnny Hallyday "confirme que son père lui a permis d'acquérir par deux donations un appartement de 106,78 m2 situé rue Bonaparte à Paris et que son père lui versait mensuellement de l'argent pour le remboursement du crédit immobilier souscrit", précise ce même communiqué.

Dans son assignation déposée en début de semaine devant le TGI de Nanterre, la comédienne a "déjà demandé à ce que cette donation soit rapportée à la succession, comme d'ailleurs l'ensemble des donations faites au conjoint et aux enfants". "C'est là la stricte application de la loi française", écrivent les avocats.

Basket-NBA : Jokic inscrit le plus rapide triple double jamais enregistré
Face à Milwaukee (134-123), le Serbe n'a mis que 14 minutes et 33 secondes pour arriver à 10 points, 10 rebonds et 10 passes. Dans l'autre match de la nuit, les Minnesota Timberwolves battent les Los Angeles Lakers (119-111).

Le Sud-Coréen Yun Sungbin se couvre d'or — Skeleton
Au classement cumulatif, il a conclu avec une avance de 1,63 seconde sur Nikita Tregubov, un athlète olympique de la Russie. L'athlète de 23 ans a réalisé le meilleur temps de la première descente et n'a plus jamais été inquiété par la suite.

Antero Henrique a sondé Luis Enrique — PSG
Antero Henrique, le directeur sportif parisien, se serait renseigné sur les intentions de Luis Enrique en cas de départ d'Unai Emery .

La rédaction de RTL a eu accès aux trois testaments successifs de Johnny Hallyday.

Pour Laura, son père avait apporté en 2003, 442.000 euros pour l'achat d'un appartement rue du Cherche Midi. Cette part évaluée à l'époque à 3 millions d'euros est estimée aujourd'hui à 10 millions d'euros.

"Si le droit français venait à s'appliquer, les quatre enfants de Johnny se partageraient chacun 18,75% du patrimoine de la star française", écrit Le Point, selon qui "les dons déjà accordés à David et Laura leur seraient amputés du total de l'héritage évalué entre 20 et 30 millions d'euros".

Alors qu'une journaliste proche de Sylvie Vartan l'a dit "furieuse" à quelques jours de sa venue en France pour son concert au Grand Rex en hommage à Johnny, David, Laura et leurs avocats ne comptent pas changer de position. Et c'est pour cette raison qui les auraient "exclus" de son dernier testament. Ce n'était qu'une impression subjective, mais aujourd'hui le masque tombe et la rapacité de la Læticia se révèle au grand jour, car, de toute évidence, l'intrigante a manœuvré en temps utile pour que le chanteur déshérite ses premiers enfants. Soit dit en passant, je désapprouve totalement l'adoption d'enfants d'origine étrangère lointaine, car cela revient à les déraciner de leur souche ancestrale, avec de possibles conséquences dramatiques sur le plan psychologique, comme en ont témoigné à l'âge adulte des adoptés dans ce cas. Le seul problème qui se pose à ce sujet, c'est de savoir si le droit américain (qui permet de déshériter complètement ses descendants) va l'emporter sur le droit français (qui lui, ne le permet pas).

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL