Ne testez pas la détermination d'Israël

Vanessa Beaulieu
Février 18, 2018

Invité à s'exprimer, le Premier Ministre Israélien, Benyamin Netanyahu, a tenu à s'adresser directement à Javad Zarif, le ministre Iranien des Affaires étrangères.

Pendant son discours, il a brandi un morceau de drone iranien abattu au-dessus d'Israël et pris à partie le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif. "Vous devriez, c'est le vôtre!". En représailles, l'armée de l'air israélienne a détruit la base d'où le drone serait parti en Syrie.

La tension est vivement montée dans la région le 10 février, les batteries antiaériennes syriennes abattant un avion F-16 israélien qui rentrait d'un raid contre des positions d'éléments pro-iraniens en Syrie.

Emmanuel Macron poursuit sa chute — Popularité
La popularité du Premier ministre, Edouard Philippe , recule pour sa part de trois points, passant de 49% à 46%. Emmanuel Macron poursuit sa chute. 1% ne se prononce pas.

Les parents d'Arthur Noyer supplient Nordahl Lelandais d'avouer le meurtre — Chambéry
Les deux téléphones du suspect avaient "déclenché entre 23h48 et 3h41 les mêmes relais" que celui du caporal Noyer. Ils n'ont pas la force de prendre la parole, alors ils s'adressent à Nordahl Lelandais par la voix de leur avocat.

Ski de fond : Les Bleus s'offrent le bronze en relais
La Norvège a décroché la médaille d'or du relais 4x10 km messieurs de ski de fond , dimanche aux Jeux Olympiques de Pyeongchang . Mais le jeune prodige norvégien a posé une accélération en fin de parcours clouant le Russe sur place.

Cette première confrontation ouvertement déclarée entre Israël et l'Iran sur la scène syrienne laisse craindre une escalade du conflit, même si jusqu'ici les deux pays semblent vouloir éviter une guerre ouverte. "Israël ne laissera pas le noeud du terrorisme lui enserrer la gorge", a prévenu Benjamin Netanyahu, affirmant par ailleurs que dans "un peu plus d'une décennie" le régime de Téhéran disposera de l'arme atomique. "Cela a entraîné des incidents et c'est inquiétant", a relevé Staffan de Mistura, l'envoyé spécial pour la Syrie de l'ONU". Il n'a abordé d'autres sujets, comme la question palestinienne, qu'à la toute fin des questions, donc il était venu avec un seul message à marteler: "'attention à l'Iran'". Accusant l'Iran d'avoir des "similarités frappantes" avec les Nazis, il a dressé un parallèle entre l'accord sur le nucléaire iranien négocié avec les grandes puissances et celui de Munich de 1938 signé pour apaiser Adolf Hitler. "Une fois équipée d'armes nucléaires, l'agression iranienne sera incontrôlable et elle visera le monde entier", a affirmé Benjamin Netanyahu.

"Nous interviendrons si nécessaire non pas seulement contre les alliés de l'Iran mais contre l'Iran lui-même", a ensuite déclaré le Premier ministre, en réaffirmant que "Téhéran représentait la plus grande menace au monde ". L'ancien secrétaire d'Etat américain, John Kerry, un des architectes de l'accord en question, a lui estimé que considérer que Téhéran était proche d'avoir une capacité nucléaire militaire était "fondamentalement incorrect".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL