Une femme transgenre a pu allaiter son bébé — Une première

Henri Michaux
Février 18, 2018

Une femme de 30 ans est récemment devenue la première femme transgenre répertoriée à ce jour à allaiter son enfant, et ce pendant une durée de six semaines.

C'est dans la revue scientifique Transgender Health qu'une équipe de médecin résume plusieurs mois de préparation pour arriver à ce résultat incroyable.

La patiente a pu allaiter en exclusivité pendant six semainesCe cas montre que, dans certaines circonstances, une lactation modeste mais fonctionnelle peut concerner les femmes transgenres. La femme transgenre, n'a jamais subit d'opération chirurgicale pour modifier son apparence, et prenait déjà des hormones depuis 6 ans. Elle avait décidé de prendre des hormones pour allaiter à la place de sa compagne, enceinte, qui ne le souhaitait pas. "Elle espérait pouvoir endosser le rôle nourricier principal de son nourrisson", détaille le rapport.

Cinq Russes tués dans des frappes américaines
Ce haut gradé américain n'a pas spécifié la nationalité des cibles. " Je ne spéculerais pas sur qui composait cette force ou qui la contrôlait.

"On gagne tous nos matches à domicile", Emery envoie un message — PSG
Le PSG s'est offert un nouveau festival au Parc des Princes en battant Strasbourg (5-2), ce samedi après-midi. La victoire est en effet on ne peut plus logique pour des Parisiens tout simplement au-dessus techniquement.

Jura: trois morts dans l'accident d'un avion de tourisme
L'avion avait quitté samedi Toussus-le-Noble , dans les Yvelines et volait en direction d'Annemasse en Haute-Savoie. Il avait à son bord trois personnes , un couple et un enfant âgé de 10 ans.

Cette femme transgenre a suivi pendant trois mois un régime à base d'hormones féminines, la progestérone et l'œstradiol, a stimulé sa poitrine avec une pompe à lait maternelle et a pris du dompéridone, un médicament contre la nausée connu pour augmenter la production de lait.

Toutefois, les médecins en charge de l'étude ont préféré remplacer le lait du sein par du lait maternisé après une certaine période.

"Si cette femme était traitée pour insomnie et anxiété, elle semblait être une femme agréable, bien nourrie et bien développée", d'après les chercheurs de l'école de médecine Icahn de l'hôpital Mount Sinai de New York qui ont dévoilé ce cas clinique. Le bébé est aujourd'hui en bonne santé, mais il faudra établir d'autre recherches pour mieux comprendre ce phénomène et en contrôler les potentiels risques pour la santé du patient.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL