Mort d'un Français parti combattre aux côtés des Kurdes — Syrie

Vanessa Beaulieu
Février 19, 2018

Les Unités de protection du peuple kurde (YPG) ont annoncé la mort de trois combattants européens lors des attaques de l'État turc à Afrine et de Daech à Deir-ez-Zor.

Le Français et l'Espagnol ont été tués "dans des affrontements avec les occupants [un terme utilisé par la milice pour faire référence aux forces turques] à Jandairis [dans le sud-ouest d'Afrin] le 10 février", selon le communiqué.

Ancien ouvrier breton, Olivier-François Le Clainche, âgé d'une quarantaine d'années, avait rejoint les combattants kurdes à l'été 2017 pour lutter contre Daech. Kendal Breizh avait lui 41 ans.

Hot Wheels sort un jeu plateau Rocket League !
Le ballon disposera d'une petite puce infrarouge pour détecter autoamtiquement lorsqu'il aura traversé la ligne de but adverse. Hot Wheels vient de lever le voile sur un nouveau set de voitures télécommandées basé sur le jeu de Psyonix .

Paris se venge sur Strasbourg et reste intouchable au Parc des Princes
Les Strasbourgeois sentaient qu'ils n'auraient peut-être pas dû réveiller la bête blessée, et subissaient alors le jeu adverse. Mercredi, le PSG s'était incliné 3 à 1 devant le Real Madrid en 8e de finale aller de la Ligue des Champions.

Le policier violeur d'enfants s'est suicidé en prison
Le duo était également un habitué des séjours au Cambodge et en Thaïlande et du recours, sur place, à des prostituées mineures. On ne connait pas les circonstances de ce suicide.

Joint par franceinfo, le ministère français des Affaires étrangères n'était pas en mesure de confirmer cette information dimanche après-midi.

La branche armée du Parti de l'union démocratique (PYD) syrien précise, dans sa nécrologie, que le Français a participé aux combats ayant contribué à libérer les villes syriennes de Raqqa et Deir-Ez-Zor des mains du groupe État islamique, avant de se rendre dans la région d'Afrin.

L'YPG annonce également, dans la même publication, la mort d'un Espagnol, présenté sous le nom de Baran Galicia et du Néerlandais Baran Sason, tous les deux âgés de 25 ans. La milice des YPG, considérée comme "terroriste" par Ankara, mais alliée des États-Unis dans la lutte contre le groupe État islamique (EI), est la cible depuis le 20 janvier d'une offensive militaire turque dans la région d'Afrine, dans le nord de la Syrie.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL