72 % des fruits et légumes contiennent des pesticides

Henri Michaux
Февраля 20, 2018

Bien que ces taux soient bien plus élevés que ceux des fruits, plusieurs légumes ne les ont pas dépassés pendant les cinq années étudiées par la DGCCRF comme l'artichaut, la betterave, le maïs, les pois non écossés et le potiron.

Selon un rapport publié par l'ONG Générations Futures, près de trois-quarts des fruits et 41% des légumes non bio portent des traces de pesticides quantifiables. Se basant sur les chiffres des plans de surveillance réalisés par la DGCCRF de 2012 à 2016, il permet d'observer facilement dans quels fruits et légumes on trouve le plus souvent des résidus de pesticides. A l'opposé, le maïs doux (1,9 %) et les asperges (3,2 %), accusent les valeurs les plus faibles. Les moins pollués sont l'avocat (23%), le kiwi (27%) et la prune-mirabelle (35%). Par exemple, en 2013, les viticulteurs ont appliqué en moyenne 19 traitements de pesticides, dont des fongicides (contre les champignons) à 79%, des désherbants chimiques (11%) et des insecticides (10%), précise Générations futures.

Les fruits les plus touchés sont le raisin (en moyenne, 89% des échantillons présentaient des marques de pesticides), les clémentines ou mandarines (88,4%) et les cerises (87,7%).

Читайте также: Galaxy S9 : 100 euros plus cher que le Galaxy S8

"Dans la " catégorie légumes ", en tête des " nominés " figurent les céleris-branches (84,6 %), les herbes fraîches (74,5 %), les endives (72,7 %) et le céleri-rave (71,7 %).

Les dépassements des limites maximales concernent avant tout les cerises (6,6% des échantillons) et les mangues/papayes (4,8%). Résultats: les fruits sont les plus contaminés. De plus, les échantillons d'herbes fraîches dépassent pour 29,4% les Limites Maximales de résidus. Mais l'étude révèle aussi que les légumes contiennent beaucoup de traces de pesticides. De leur côté, certains producteurs maraîchers et arboriculteurs veulent lancer un label " zéro résidu de pesticides " qui garantirait une teneur e moins de 0.01 mg de pesticide au kilos pour chaque produit. Tous les ans, l'Agence contrôle les traces d'insecticides et de fongicides dans ces aliments.

"Pour Générations futures, cette solution n'est pas satisfaisante car " ces offres ne garantissent pas une absence d'utilisation de pesticides " et elles ne " suppriment pas les pollutions environnementales ".

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2018 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Autres rapports

Discuter de cet article