Brasseurs de France lance sa marque collective [C.B — Bières

Aubin Brasseur
Février 21, 2018

"La France peut être fière de son talent brassicole et peut le revendiquer", savoure Maxime Costihles, délégué général du syndicat professionnel "Brasseurs de France", qui lançait mardi une "marque collective", sorte de label. La France compte 4 000 marques de bières.

Le label "Profession brasseur", prendra la forme d'un un macaron (ci-dessous) que l'on retrouvera sur les bouteilles dans les rayons, et permettra de repérer plus facilement les bières françaises, qui garantissent une qualité et un savoir-faire français. Un nombre pléthorique, en rapport avec l'explosion du nombre de producteurs, principalement artisanaux: il a presque doublé depuis 2015, pour atteindre 1.100 brasseries fin 2017.

"On est quand même le troisième pays en nombre de brasseurs", a déclaré M. Costilhes à l'AFP. Brasseurs de France se veut confiant quant à une poursuite de cette tendance.

624 sans-abri recensés à Paris
La géographie des sans-abri reste, sans surprise, plus dense dans les arrondissements du nord et de l'est de la capitale. En outre, certains espaces comme des talus de périphérique ou des chantiers n'ont pas été explorés.

PSG : Deschamps livre sa recette pour un exploit face au Real
Pour Didier Deschamps , c'est loin d'être impossible pour les hommes d' Unai Emery , mais il faudra respecter certaines conditions.

Au plus près de la course : la nouvelle Porsche 911 GT3 RS
Avant de tirer sa révérence, la Porsche 911 type 991 s'offre un dernier coup d'éclat avec l'arrivée d'une GT3 RS restylée. On y retrouve des sièges baquets intégraux en carbone qui assurent le plus grand des maintiens en courbe et légèreté.

21 brasseurs sont déjà engagés dans la démarche et 3 certifiés. Les Français consomment en moyenne 32 litres de bière par an et par habitant, contre 30 litres il y a quatre ans. "On considère que ce n'est pas une mode", continue Maxime Costilhes, notant que "le rebond de la consommation s'est produit à une époque où l'économie française était morose et se poursuit depuis le retour de la croissance". Par ailleurs, le brasseur doit avoir au moins trois ans d'expérience dans la profession ou être diplômé "titre brasseur" et être propriétaire de la marque de bière qu'il commercialise.

La France est pour le moment l'avant-dernier pays consommateur de bière en Europe juste devant l'Italie. Il devra également "respecter les règles d'hygiène et de traçabilité, contrôler les matières premières et le produit aux différentes étapes de la production".

Le cahier des charges se porte sur 420 critères d'évaluation au total et sera contrôlé par l'organisme indépendant Certipaq.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL