Ligue Europa: Leipzig aménage ses vestiaires pour que Sarri puisse fumer

Thibaut Duval
Février 21, 2018

Avant de se déplacer à Leipzig pour le seizième de finale retour de Ligue Europa jeudi soir (19h00), le Napoli veut être sûr d'être bien accueilli. Mais l'entraîneur de Naples ne s'attendait certainement pas à pareille attention de la part d'un club adverse, même si les frais seront à la charge de son propre club. Pour Maurizio Sarri, c'est la cigarette. Plus il est stressé, plus il fume. D'après La Gazzetta dello sport, les dirigeants du club allemand ont pris des dispositions pour permettre à Maurizio Sarri de fumer dans les vestiaires de la Red Bull Arena.

Face au club espagnol, les Lyonnais seront d'autant plus motivés qu'ils traversent une passe difficile en championnat et que la finale de C3 est prévue dans leur stade le 16 mai.

Qualcomm augmente de 16% son offre de rachat de NXP
On peut en effet y voir un véritable pied de nez de Qualcomm à Broadcom qui avait rejeté l'offre de 121 milliards de ce dernier. En outre, Qualcomm a abaissé de 80% à 70% des actions de NXP , le seuil minimal pour que l'opération soit valide.

Cérémonie d'inhumation du sergent Fournier et de deux soldats inconnus — Douaumont
Le 6 mai 2015, un coup de pelle mécanique, à Fleury-sous-Douaumont (55), permet d'exhumer trois squelettes quasiment entiers . Les corps d'environ 80.000 portés disparus sont toujours dispersés dans 10.000 hectares devenus depuis une forêt domaniale.

Gironde : le naufrage d'un chalutier fait un mort et un disparu
Les secours ont retrouvé rapidement "de nombreux débris en surface , ainsi qu'un radeau de sauvetage vide à la dérive". Ces deux personnes étaient seules à bord d'un chalutier de 12 mètres, le Black Pearl , immatriculé à l'île d'Oléron.

Dortmund, qui a gagné en Allemagne (3-2), devra se méfier du match retour contre l'Atalanta Bergame. Le quotidien Bild précise que le Napoli a offert une somme d'argent à Leipzig pour ces attentions et pour s'excuser du dérangement.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL