Tuerie de Floride: les survivants manifesteront fin mars à Washington

Vanessa Beaulieu
Février 21, 2018

Le président américain a affirmé soutenir un projet de loi visant à améliorer la vérification des antécédents des acquéreurs d'armes à feu, a annoncé ce lundi la Maison-Blanche. Car selon lui, toujours: "Le FBI passe trop de temps a essayé de prouvé la collusion Russes avec la compagne Trump". "Revenez-en aux bases et rendez-nous tous fiers de vous!" a-t-il ajouté, alors même que ce n'est plus le FBI qui dirige l'enquête sur l'affaire russe depuis mai, mais le procureur spécial Robert Mueller.

Une controverse oppose aux Etats-Unis le président Trump, qui estime que le FBI n'a pas su empêcher un déséquilibré de tuer 17 personnes en Floride, et ses adversaires, qui jugent que le lien entre le pouvoir et le lobby des armes est en cause.

"Honte à vous", a repris en chœur la foule.

"Si le président me dit en face que c'était une terrible tragédie, que ça n'aurait jamais dû arriver, et continue à dire qu'on ne peut rien y faire, je lui demanderai combien il a touché de la National Rifle Association".

Dans son discours poignant, long de onze minutes, Emma Gonzalez s'est ensuite élevée contre le port d'armes.

Donald Trump est en zone de turbulences, et comme souvent dans ces cas-là, Twitter lui sert à se justifier depuis cette nuit.

L'Egypte met son sort entre les mains d'Israël — Hydrocarbures
Le gouvernement égyptien a aussi besoin d'avoir l'assurance que cet accord sera bénéfique à l'économie de l'État égyptien. L'Egypte compte également exporter une partie du gaz de son champ géant Zohr , découvert par l'italien ENI en août 2015.

Merkel nomme celle qui pourrait lui succéder
Angela Merkel s'est enfin décidée, après 12 ans à la tête de l'Allemagne et 17 ans à la présidence de son parti conservateur, la CDU .

OM: Verratti chambre avec arrogance et lance le PSG
Cette saison, il a arbitré à une seule reprise le PSG en novembre dernier lors du carton (0-5) à Angers. Aujourd'hui, on reste tous conscients de l'importance de ce match pour les supporters.

Nikolas Cruz, un ancien élève de l'établissement Marjory Stoneman Douglas de Parkland, au nord de Miami, en Floride, a ouvert le feu au fusil semi-automatique mercredi dans les couloirs de l'école, faisant 17 morts. Il a été arrêté une heure plus tard.

Elle accuse le président Donald Trump d'avoir reçu un soutien financier de 30 millions de dollars de la NRA lors de la campagne présidentielle de 2016.

La fusillade, l'une des plus meurtrières depuis trente ans, a ravivé le débat récurrent sur la vente libre des armes que défendent bec et ongles, et jusqu'à la Cour suprême, les responsables de la NRA.

Pourtant, plusieurs signaux d'alarme ont été déclenchés jusqu'à récemment sur les risques posés par le jeune homme.

Une enquête sociale lancée dans le cadre d'une auto-mutilation révélait dès septembre 2016 qu'il voulait acheter une arme à feu. Nikolas Cruz a déclaré qu'il prévoit d'acheter une arme à feu. "Je ne suis pas psychologue, mais ce n'était pas seulement un problème de santé mentale". Sa mère adoptive, morte l'an dernier, "avait plusieurs fois demandé à la police de venir chez elle pour l'aider à faire face à ses accès de violence, à ses menaces et à son comportement autodestructeur".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL