Apple pourrait acheter son cobalt directement auprès des mineurs

Marie-Ange Beliveau
Février 22, 2018

Le Cobalt d'Apple pourrait donc être acheté directement aux mineurs, ce qui permettrait à Apple de sécuriser ses approvisionnements et ainsi d'éviter toute rupture de stocks (et au passage d'être servi avant la concurrence).

Les industriels craignent une pénurie de cobalt due à l'essor des voitures électriques dans les années à venir.

Devenu le premier fabricant mondial en valeur de smartphone grâce à l'iPhone, Apple craint la pénurie à moyen terme même si les ventes de véhicules électriques ne représentent encore qu'une part mineure dans l'industrie automobile. Une tâche qui était auparavant confiée directement aux entreprises qui fabriquent ses batteries.

"Je vous rassure, je vais bien" — Michèle Torr hospitalisée
De plus, j'ai une hernie discale mais dès demain elle sera soignée par des infiltrations. La chanteuse de 70 ans a été hospitalisée après une allergie à un médicament.

Vidéo - Prise de bec entre Alizé Cornet et son coach
Appelé à la rescousse, Michael Kuzaj , qui est aussi son petit ami, n'a pas eu les mots qu'il fallait pour remonter le moral de la joueuse de 28 ans.

Un rappeur écrit une chanson en hommage à Maëlys
Et au matin, les mots sont venus."J'étais très mélancolique, car j'avais l'impression d'avoir perdu quelqu'un de ma famille. Des aveux qui marquent la fin d'une affaire ayant ému la France entière et fortement médiatisée pendant près de six mois.

La demande s'amplifie donc et Apple veut assurer son approvisionnement en allant directement à la source, demandant ainsi de sécuriser des milliers de tonnes de Cobalt par an, et ce durant les cinq prochaines années. Preuve du poids que pèse le géant californien sur le marché: un des comptoirs d'achat du minerai brut de cobalt, visibles autour de la cité minière de Kolwezi (au sud-est du pays), s'appelle, par dérision ou provocation, le "dépôt Apple".

Apple fait un pas de plus dans la " normalisation " de sa chaine d'approvisionnement en composants; si l'on en croit Bloomberg, le californien souhaiterait désormais se passer de tout intermédiaire pour se fournir en Cobalt, un matériau indispensable pour la fabrication des batteries des iPhone/iPad. La production congolaise part ensuite à 80% en Chine où une dizaine de raffineurs assurent la transformation finale en métal cobalt qui part ensuite dans les batteries.

Deux-tiers de la production du cobalt provient de la République Démocratique du Congo. La réforme du Code minier prévoit de multiplier par cinq une taxe sur le cobalt, qui passerait de 2% à 10%.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL