Grogne des agriculteurs à Dijon : une journée de manifestation et de blocage

Aubin Brasseur
Février 22, 2018

Plusieurs manifestations d'agriculteurs en colère contre le projet d'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Mercosur étaient organisées mercredi dans diverses régions de France, à l'appel de la FNSEA et des Jeunes agriculteurs, à trois jours du Salon de l'agriculture.

Nous ne pouvons pas accepter de telles trahisons! C'est pourquoi nous vous invitons à nous rejoindre pour une manifestation le 21 Février.

Tokyo: un Japonais invente un écran à leds "seconde peau"
Enfin, pourquoi pas des salariés à l'exemple de ce qu'Amazon voulait faire il y a quelques jours avec les bracelets à ultrasons. Fin et souple comme un pansement , l'appareil peut être porté pendant une semaine et se prête à de nombreuses utilisations.

Apple pourrait acheter son cobalt directement auprès des mineurs
Les industriels craignent une pénurie de cobalt due à l'essor des voitures électriques dans les années à venir. La réforme du Code minier prévoit de multiplier par cinq une taxe sur le cobalt , qui passerait de 2% à 10%.

Passe magique de Messi, but magique de Suarez — Vidéo
En Liga le prochain objectif de Valverde est désormais d'atteindre la série d'invincibilité de 38 matchs détenu par la Real Sociedad (1979-1980).

Les producteurs réclament à l'État d'assumer ses engagements pris lors des EGA, les États généraux de l'Alimentation, alors que les négociations commerciales annuelles ne tiennent pas compte de la répartition de la valeur ajoutée aux producteurs. "Si vous virez des zones défavorisées des agriculteurs qui n'auront plus d'aides?" Parallèlement, nombre d'agriculteurs sont préoccupés par la refonte de la carte des zones défavorisées qui risque de les priver d'une indemnité.

"On a un marché qui est largement suffisant en Europe donc on n'arrive pas à comprendre qu'on négocie des volumes d'importations qui vont forcément déséquilibrer le marché, sachant que cette viande sera importée à un prix inférieur à la viande française", a réagi auprès de l'AFP Laurent Champenois, président de la section bovine à la FDSEA, convaincu que "la conséquence de la signature du Mercosur c'est la fermeture d'élevages en France". En amputant la compétitivité des productions de nos territoires en même temps qu'elle ouvre les frontières à toutes sortes de produits, la France organise la baisse de qualité et de sécurité sanitaire de l'alimentation de tous les français; la diminution des emplois et l'abandon des territoires ruraux; et la fin de filières d'excellence que sont nos productions.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL