La présidence visée dans un double attentat — Somalie

Vanessa Beaulieu
Février 24, 2018

L'attaque a été rapidement revendiquée par les shebabs via un communiqué diffusé sur Internet.

"Nous avons jusqu'à présent récupéré les corps de 18 personnes décédés et de 20 blessés de l'un des sites de l'attentat", a déclaré à l'AFP Abdukadir Abdurahman Aden, des ambulances Aamin.

L'or pour Nevin Galmarini! 15e médaille suisse
Les deux autres Suisses en lice samedi, Kaspar Flütsch et Dario Caviezel, ont été éliminés lors des qualifications, bouclées respectivement aux 21e et 22e rangs.

Real : Courtois lance un message à Pérez
Selon le journal The Telegraph , les dirigeants seraient même prêts à élargir leur masse salariale pour le convaincre de prolonger.

Ses caractéristiques — Plan Grand Froid
La préfecture de la Manche a déclenché le niveau 1 du plan "grand froid" ce mercredi 21 février 2018 à partir de 17h. En effet, en période de grand froid, des mesures particulières sont mises en œuvre.

M. Mohamed a également signalé qu'une "autre voiture chargée d'explosifs a détonné près d'un hôtel récemment ouvert". Selon un officier de sécurité, Abdulahi Ahmed, cinq des assaillants ont été tués par les forces de l'ordre et "la situation est revenue à la normale". Cet attentat a été revendiqué par le groupe jihadiste somalien Al Chabaab, lié à Al-Qaïda, qui a revendiqué plusieurs attentats de ce type, à Mogadiscio, par le passé. Il a affirmé qu'elles avaient visé le gouvernement et les services de sécurité. La milice, qui tente de renverser le gouvernement somalien, a, de son côté, évoqué 15 militaires tués dans l'attaque.

Chassés de Mogadiscio en août 2011, les shebab ont ensuite perdu l'essentiel de leurs bastions. Même s'ils ne l'ont pas revendiqué, ils ont été rendus responsables de l'attentat au camion piégé du 14 octobre dans le centre de Mogadiscio, le plus meurtrier de l'histoire de la Somalie, qui a fait au moins 512 morts.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL