La présidence visée dans un double attentat — Somalie

Vanessa Beaulieu
Février 24, 2018

L'attaque a été rapidement revendiquée par les shebabs via un communiqué diffusé sur Internet.

"Nous avons jusqu'à présent récupéré les corps de 18 personnes décédés et de 20 blessés de l'un des sites de l'attentat", a déclaré à l'AFP Abdukadir Abdurahman Aden, des ambulances Aamin.

Martin Terrier dans le groupe pour affronter Montpellier — Strasbourg
Son coéquipier et capitaine Kader Mangane est toujours à l'infirmerie en raison d'une déchirure au quadriceps gauche. En revanche, Benjamin Corgnet, absent depuis la 9e journée, est encore trop juste et jouera avec la réserve.

Une jeune fille percutée par un train — Sarthe
En 2011, un adolescent de 17 ans était mort après avoir été percuté par un train de marchandises dans des conditions similaires. La jeune femme, étudiante à l'université du Mans, est descendue vers 20h00 d'un TER en provenance de la capitale sarthoise.

Tech3 cessera sa collaboration avec Yamaha à partir de 2019 — MotoGP
Honnêtement, j'ai hâte que la saison commence. " Le récent test à Buriram était fait pour Hafizh". Je dois remercier Hervé Poncharal pour cette opportunité, sa foi et sa confiance en Hafizh.

M. Mohamed a également signalé qu'une "autre voiture chargée d'explosifs a détonné près d'un hôtel récemment ouvert". Selon un officier de sécurité, Abdulahi Ahmed, cinq des assaillants ont été tués par les forces de l'ordre et "la situation est revenue à la normale". Cet attentat a été revendiqué par le groupe jihadiste somalien Al Chabaab, lié à Al-Qaïda, qui a revendiqué plusieurs attentats de ce type, à Mogadiscio, par le passé. Il a affirmé qu'elles avaient visé le gouvernement et les services de sécurité. La milice, qui tente de renverser le gouvernement somalien, a, de son côté, évoqué 15 militaires tués dans l'attaque.

Chassés de Mogadiscio en août 2011, les shebab ont ensuite perdu l'essentiel de leurs bastions. Même s'ils ne l'ont pas revendiqué, ils ont été rendus responsables de l'attentat au camion piégé du 14 octobre dans le centre de Mogadiscio, le plus meurtrier de l'histoire de la Somalie, qui a fait au moins 512 morts.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL