Des fouilles dans l'ex-maison familiale — Affaire Seznec

Vanessa Beaulieu
Février 25, 2018

Mais il est pour l'heure impossible de savoir s'il s'agit d'un os humain ou animal.

Par ailleurs, une vieille pipe du XIXème siècle aurait également été sortie des remblais... Après cette découverte, "la PJ de Rennes a été saisie" et les "fouilles ont été bloquées", a précisé le procureur. "Selon le procureur, "d'autres fouilles vont être menées" sous le contrôle de la police et de la justice".

Dans un premier temps, il n'a pas été possible de déterminer si l'os découvert était d'origine humaine ou animale. Mais le corps de Quémeneur n'a jamais été retrouvé et Seznec, condamné sans preuve, n'a jamais avoué.

Malgré l'absence de corps, Guillaume Seznec est reconnu coupable, en 1924, du meurtre de Pierre Quéméneur (conseiller général du Finistère) et de faux en écriture privée.

Ces nouvelles recherches sont motivées par la révélation, dans l'ouvrage paru en 2015 Pour en finir avec l'affaire Seznec, du témoignage inédit d'un des enfants du couple Seznec, âgé de 11 ans au moment des faits.

L'équipe de France de combiné nordique termine à la 5e place
Les Japonais accusent 19 secondes de retard, juste devant les Norvégiens, champions olympiques en titre, à 26 secondes de la tête. Et c'est l'ensemble de l'équipe de France de combiné nordique qui élève ce jeudi son niveau dans l'épreuve par équipes.

Les bactéries auraient-elles trouvé la parade — Gels hydroalcooliques
Et pour cause, l'alcool qu'elles contiennent est censé tuer les bactéries bien plus rapidement que le savon en dissolvant leur membrane externe.

Papadakis désignée porte-drapeau — Cérémonie de clôture
Il ne sera pas le porte-drapeau de la France dimanche lors de la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Pyeongchang. C'est donc Gabriella qui a a été désignée, et, naturellement, Guillaume l'accompagnera .

Ce témoignage, recueilli en 1978 par l'un des neveux de "Petit-Guillaume", pourrait accréditer la thèse de l'homicide involontaire de Pierre Quémendeur par l'épouse de Guillaume Seznec, selon Denis Langlois. "Je crois qu'elle a dû se défendre et le frapper à la tête", racontait-t-il, selon le récit qu'en a fait Denis Langlois dans "Pour en finir avec l'affaire Seznec".

"Petit-Guillaume", qui se trouvait dans le jardin le jour de la mort de Quémendeur, a en effet raconté avoir entendu une disputes entre sa mère et "Pierre", qui lui aurait fait des avances, comme le rapporte La Dépêche.

Morlaix, samedi 24 février 2018, Affaire Seznec, à l'initiative de Denis Langlois, ancien avocat de la famille Seznec, et de Bertrand Vilain, des fouilles ont été organisées tôt ce matin dans l'ancienne maison familiale, 102 Route de Brest à Morlaix, par une dizaine de bénévoles dont Jeremi Kostiou responsable du Centre de Recherches Historiques du Léon ( Kreizenn Enklaskoù Istorel Bro-Leon). Le procureur avait rejeté cette demande, estimant qu'elle ne pouvait émaner que du condamné, de ses descendants ou des autorités judiciaires compétentes. La famille de Guillaume Seznec n'a jamais cessé de réclamer une révision de son procès.

Ces fouilles n'ont évidemment pas reçu le soutien de Denis Seznec, 71 ans, petit-fils de Guillaume Seznec, qui se bat depuis des années pour faire reconnaître l'innocence de son grand-père.

Depuis 1924, pas moins de quatorze demandes en révision du procès ont été rejetées.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL