Chômeurs : le gouvernement va préciser son arsenal de sanctions

Aubin Brasseur
Mars 19, 2018

"Durant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait présenté le renforcement du contrôle des chômeurs comme une " contrepartie " à une assurance chômage qu'il comptait rendre " universelle ".

Ce lundi 19 Mars à 16h30, le directeur de cabinet de Muriel Pénicaud, ministre du Travail, a rendez-vous avec les partenaires sociaux pour leur présenter la proposition de réforme de l'assurance-#Chômage. À défaut d'universalité totale, le gouvernement s'apprête finalement à élargir le régime aux indépendants en liquidation judiciaire et, sous conditions, aux salariés qui démissionnent en vue d'une reconversion. Au menu notamment, l'explosif sujet du contrôle des demandeurs d'emploi."L'immense majorité des chômeurs n'a qu'un but: retrouver un emploi".

La publication des décrets d'application est ensuite programmée pour la fin de l'été, lors de la rentrée parlementaire. "Aujourd'hui, ne pas se présenter à un rendez-vous est passible de deux mois de radiation, et donc de suspension des allocations, tandis qu'un chômeur qui ne cherche pas assez activement un emploi risque deux semaines de radiation". Le gouvernement dévoile ce lundi son arsenal rénové de sanctions contre les chômeurs qui ne remplissent pas leurs obligations.

Victoire du Real de Raphaël Varane grâce à un grand Cristiano Ronaldo
Pour cette 29e journée de championnat, les Madrilènes accueillent ce soir dans leur antre l'équipe surprise de la saison, Girona. Récemment le président du #PSG et son directeur sportif Antero Henrique ont fait le déplacement au Brésil pour voir le joueur.

Grève SNCF : Le Maire assure que le gouvernement "tiendra" face au mouvement
La grève en pointillé annoncée par les syndicats "va prendre en otage 3,8 millions de voyageurs" a-t-il souligné lors du Grand Rendez-vous d'Europe 1/Les Echos/CNews.

Deux chevaux de trait blessent six personnes dont une gravement — Baillargues
Ils ont été transportés au CHU Lapeyronie, a indiqué le Service Départemental d'Incendie et de Secours de l'Hérault (SDIS 34). Des cailloux lancés par des enfants? Une femme âgée de 30 ans a été gravement blessée, touchée au rachis et au bassin .

Mais cette durée pourrait être étendue à un mois ou deux selon les nouvelles propositions du ministère. Seul le Medef, le principal syndicat patronal, plaide pour des punitions encore plus sévères.

La ministre du Travail souhaite rééquilibrer les sanctions attribuées aux demandeurs d'emploi. L'" offre raisonnable " est déjà définie très précisément dans le Code du travail. Par exemple, une personne à la recherche d'un emploi depuis un an et qui refuse un poste qui lui correspond, dont le lieu de travail est situé à moins d'une heure ou de 30 kilomètres de son domicile, et dont le salaire est au moins égal au montant de son allocation-chômage, peut être radiée. Le gouvernement d'Edouard Philippe veut désormais la rendre automatique et "pleinement applicable".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL