Les psys désormais remboursés en Haute-Garonne

Henri Michaux
Avril 19, 2018

Sont concernés tous les patients de 18 à 60 ans, sans conditions de ressources rapporte La Dépêche. Seules les consultations auprès d'un médecin-psychiatre ou dans un centre médico-psychologique (CMP) étaient prises en charge.

L'Assurance Maladie de la Haute-Garonne, du Morbihan, des Bouches-du-Rhône et des Landes vont expérimenter le remboursement des psychologues libéraux et psychothérapeutes agréés.

Comment va fonctionner le test?

.

Risque d'avalanche très élevé à cause du redoux — Alpes
Le temps chaud et ensoleillé que l'on constate dans les Alpes augmente le risque d'avalanches selon les autorités. Les thermomètres atteindront 19 à 24 degrés près de la Manche et de la Méditerranée.

Clément Lenglet (Séville) dans le viseur de Barcelone ?
Une information que le porte-parole du club blaugrana, Josep Vives, a confirmée comme l'indique Maxifoot. Depuis plusieurs semaines à présent, la presse espagnole s'enflamme pour l'avenir de Samuel Umtiti .

11 iPhone viennent d'être homologués, l'iPhone SE 2 en fait partie ?
En toute logique, Apple pourrait lever le voile sur ces appareils lors de la keynote d'annonce de la WWDC le 4 juin prochain. N'hésitez pas à nous donner votre avis dans les commentaires et à nous dire ce que vous attendez de l'iPhone SE 2 d'Apple .

Cette expérimentation intervient quelques mois après que la Haute Autorité de Santé ait donné ses nouvelles recommandations en matière de prise en charge de la dépression de l'adulte, pointant du doigt un recours trop systématique aux antidépresseurs. La HAS préconise ainsi de considérer les séances chez le psychologue ou psychothérapeute comme une approche de première intention, avant la prise de médicaments antidépresseurs, qui peuvent entraîner des effets indésirables gênants voire une dépendance lorsqu'ils sont inadaptés ou mal dosés. En cas de détection de troubles mentaux d'intensité faible ou modérée lors de cette deuxième consultation, 10 séances de 30 minutes pourront être ensuite délivrées. Il délivre une prescription comportant une séance d'évaluation de 45 minutes, à destination d'un psychologue conventionné, dont il vous fournit la liste. En cas de pathologie plus lourde, le patient pourra être orienté vers un médecin psychiatre.

Pour profiter de cette aubaine, encore faudra-t-il trouver un médecin participant à cette opération. Cette faible participation s'explique par les tarifs imposés par l'Assurance maladie. En général, elles sont facturées 50 euros chez un praticien libéral. Un manque à gagner qui ne plaît visiblement pas à toute la communauté des professionnels.

" Sur les 404 psychologues et psychothérapeutes recensés par l'ARS en Haute-Garonne, 124 souhaitaient intégrer l'expérimentation de remboursement par la Sécurité sociale", affirme La Dépêche.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL