WhatsApp à la place du muezzin — Ghana

Marie-Ange Beliveau
Avril 20, 2018

Pourquoi l'heure de la prière ne pourrait-elle pas être transmise avec un texto ou par message WhatsApp? L'imam pourrait envoyer des messages WhatsApp à tout le monde. "Je pense que cela aidera à réduire le bruit". C'est peut être controversé mais c'est quelque chose auquel nous pouvons réfléchir.

La suggestion a été peu appréciée par la communauté musulmane, qui représente environ 20% de la population du Ghana. Si beaucoup sont d'accord pour la mise en œuvre de solutions visant à lutter contre la pollution sonore, WhatsApp n'en est pas une à leurs yeux. Non seulement la proposition du ministre demande à ce que les fidèles des mosquées aient une connexion à Internet, qu'ils soient inscrits sur les réseaux sociaux mais aussi qu'ils donnent aux dirigeants des mosquées leur numéro pour l'envoi des textos, ce qui amène des questions sur la gestion de telles données.

Quant aux imams, ils devraient s'occuper d'envoyer des SMS cinq fois par jour.

Pas de deuxième saison pour Seven Seconds
Seven Seconds s'inscrit donc sur la plateforme comme une série limitée, traitaint l'affaire Brenton Butler en 10 épisodes. Et de poursuivre: "Ensemble, ils ont créé un drame criminel convaincant, opportun et pertinent.

Autriche : une trentaine de blessés dans un accident de train à Salzbourg
Selon les premières informations, le train de nuit Nightjet 467 parti de Zurich pour rallier Vienne serait impliqué dans l'accident.

Golden State - San Antonio : le résumé du match 2
Une aubaine pour Kevin Durant et Klay Thompson qui ont profité de ces possessions supplémentaires pour se mettre en évidence. Ils ont également participé à la fête offensive puisque Green a marqué 9 points tandis que Iguodala en a inscrit 14.

Quant au porte-parole du principal imam du pays, il a expliqué à la radio que ce genre d'interdiction constituait une violation de la liberté religieuse des musulmans. Ceci dit, contrairement au Ghana, les musulmans rwandais ne représentent que 5% de la population.

La proposition du ministre est en partie inspirée du Rwanda, où le gouvernement a récemment interdit les appels à la prière dans la capitale de Kigali, également pour cause de pollution sonore. En effet, celui-ci souhaite tout simplement remplacer le muezzin, qui appelle les musulmans à la prière, par des SMS ou même des messages WhatsApp!

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL