La justice reconnaît la maladie de Lyme comme maladie professionnelle — Creuse

Henri Michaux
Avril 28, 2018

Le tribunal des affaires sociales de Guéret a tranché et a donné raison, ce mercredi, à Eric Oden, technicien à la fédération de chasse, qui se bat pour faire reconnaître la maladie de Lyme en tant que maladie professionnelle. Les symptômes sont multiples: "douleurs articulaires, tremblements et troubles neurologiques - perte de mémoire, état dépressif", précise France 3 Nouvelle-Aquitaine.

A lire aussi: Strasbourg: L'Alsace deux fois plus touchée par la maladie de Lyme que le reste de la France A lire aussi: Maladie (.) Lire la suite sur 20minutesVIDEO. Une première en France, et une victoire pour Eric Oden, touché par la maladie. Il avait demandé à la mutualité sociale agricole (MSA) une demande d'indemnisation. Eric Oden espère ainsi pouvoir être indemnisé par sa mutualité s'il était obligé d'arrêter de travailler.

La bataille n'est pas pour autant gagnée: la MSA va très certainement faire appel de cette décision.

Donald Trump qualifie Angela Merkel de "femme extraordinaire"
Les Européens ont déjà dit que des mesures de représailles visant des produits emblématiques américains seraient alors imposées. C'est dans ce contexte hautement sismique que Macron et Trump ont finalement convenu de renégocier l'accord.

Prémibio rappelle 2 000 boîtes — Lait contaminé
Ces lots sont susceptibles d'avoir été contaminés par des endobactéries, même si aucun cas d'infection n'a été rapporté jusqu'ici. Si vous avez un enfant en bas âge, surveillez bien votre placard.

Nice : un pompier grièvement blessé après l'incendie d'un magasin de feux d'artifice
De nombreux internautes ont été témoins des fumées dans le quartier et nous ont envoyé leurs photos, à découvrir ci-dessous. Pas moins de 91 pompiers et 14 véhicules sont mobilisés ce vendredi pour tenter d'éteindre cet impressionnant feu.

"Je crois qu'on assiste là à une première judiciaire en France", se risque Maitre Philippe Meilhac, l'avocat d'Eric Oden.

Pour Jean-François Ruinaud, le président de la fédération de chasse creusoise, cette décision de justice va dans le bon sens: "J'espère que ça va faire jurisprudence pour tous les techniciens de fédération qui travaillent dans les bois et qui sont au contact de l'analyse des animaux et donc des tiques". "Chronique", autrement dit de longue durée. ce qui s'apparente à une révolution culturelle dans un pays où la maladie de Lyme est l'objet d'une lutte féroce entre professionnels de santé. Ça devient catastrophique", déclare-t-il, en précisant qu'il est régulièrement contacté par " des dizaines et des dizaines de personnes (...), complètement démunies. Il faut changer les choses.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL