Attention au reblochon "Nos régions ont du talent" chez Leclerc !

Henri Michaux
Mai 11, 2018

Le ministère de la Santé a assuré dans un communiqué que les résultats des analyses sur les 7 enfants malades ont montré que le syndrome était consécutif à une infection avec la souche Escherichia coli 026. Ce fromage de 450 grammes est fabriqué par la société Fromagerie Chabert, précise un communiqué du distributeur, alerté par un signalement de Santé publique France.

Les consommateurs en possession de ce produit ne doivent pas le consommer et sont invités à le rapporter au magasin, indique encore la grande surface. Ils auraient consommé ce fromage rappelé par l'enseigne Leclerc.

Mouctar Diakhaby sera bien présent face à Strasbourg — OL
Mardi, sous le choc des décisions de la commission d'appel de la FFF, Jean-Michel Aulas avait laissé entendre qu'il ne ferait pas appel.

Brussels Airlines: au moins douze liaisons seront assurées ce lundi
Etienne Davignon ne dira par contre rien sur ce qui sera dit au personnel lundi au cours de la procédure de conciliation. Depuis Dusseldorf: deux vols partiront pour New York (Etats-Unis) et Cancun (Mexique).

Mort de Maurane : L'hommage peu élégant de Françoise Hardy
Toutes les personnalités lui ont rendu hommage, de la lettre poignante de Lara Fabian aux photos souvenirs de Céline Dion . Dans la foulée de l'annonce de sa mort, une vague d'émotion s'est emparée de la famille de la chanson française.

D'après les autorités sanitaires, "s ept cas d'infections à Escherichia coli" ont été identifiés, "dont six syndromes hémolytiques et urémiques, survenus chez des enfants âgés de un an et demi à 3 ans". "Tous les reblochons entiers au lait cru de marque 'Nos régions ont du talent' commercialisés depuis le 21 janvier 2018 dans les enseignes Leclerc ont fait l'objet de mesures de retrait-rappel", précisent-ils.

Le 26 avril, une autre société, la Fromagerie du Plessis, avait annoncé le rappel d'un lot de camembert de Normandie AOP commercialisé sur tout le territoire national, à la suite d'un contrôle ayant révélé la présence de cette même bactérie (Escherichia coli). "En l'absence de symptôme dans les 10 jours après la consommation des produits concernés, il est inutile de s'inquiéter et de consulter un médecin", précisent les communiqués.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL