Football Grenoble: des supporters attaquent des joueurs

Henri Michaux
Mai 12, 2018

Mais le club de l'Isère s'est incliné contre Sannois Saint-Gratien (2-3) au stade des Alpes. Les joueurs de l'ESSG venaient de s'imposer 3-2, obligeant Grenoble à passer par un barrage pour briguer la promotion en Ligue 2. Au coup de sifflet final, certains d'entre eux ont envahi le terrain de Grenoble. Mais d'après les images, on voit très clairement que des joueurs de l'Entente SSG ont été frappés, sans compter les fumigènes que des hurluberlus leur ont jeté dessus.

Les stadiers ont rapidement été débordés et ces pseudos supporters s'en sont pris aux joueurs et au staff de Sannois Saint-Gratien qui fêtait sa victoire, synonyme de maintien.

SOS de l'UNICEF pour 400 000 enfants malnutris — Kasaï
Trois saisons consécutives de récoltes ont été perdues et des centaines de milliers de personnes se retrouvent démunies. Avec la fin des violences, l'UNICEF souhaite une intensification de l'intervention en faveur des enfants.

Nucléaire iranien : les Européens passent à l'action pour sauver l'accord
Des députés iraniens ultraconservateurs ont brûlé un drapeau américain en papier en pleine séance du Parlement mardi. De son côté, le président iranien a demandé des " garanties " et mis la pression sur les signataires de l'accord.

" Bien pour le foot français si l'OM gagne ! " — Emery
Pour rappel, le coach espagol a remporté la Ligue Europa trois fois de suite avec le FC Séville (2014, 2015, 2016). Et s'est évertué à dire qu'une victoire olympienne serait bel et bien une bonne chose pour le football français.

Âgé de 25 ans, le jeune homme, qui "n'appartient à aucune association constituée", a été placé en garde à vue après son interpellation. Et pour cause. les supporters du GF38 ont envahi la pelouse à l'issue de la rencontre pour en découdre avec les joueurs adverses, accusés de chambrage trop prononcé à leur encontre. On pensait être guéri de ce sujet en ayant une relation franche et amicale avec nos supporters, mais il faut croire que ce n'est pas le cas.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL