La déception de Madame Monsieur après leur défaite à l'Eurovision 2018

Marcel Micheaux
Mai 14, 2018

Hier soir, France 2 diffusait la 63e édition de l'Eurovision.

Favorite des bookmakers pendant des semaines, l'Israélienne qui assume ses rondeurs avec fierté était tombée en deuxième position, mais la victoire ne lui a pas échappée. La jeune femme de 25 ans et sa chanson "Toy", inspirée du mouvement #MeToo, ont été plébiscitées par le public. Elle s'est imposée grâce aux points attribués par les téléspectateurs des 43 pays participants, car le candidat autrichien Cesar Sampson avait créé la surprise en prenant l'avantage à l'issue du vote des jurys professionnels nationaux.

ASSE - Mercato : la première recrue de l'été bientôt annoncée ?
Et comme par hasard, l'ancien joueur de Tours FC a officialisé son départ du Stade de Reims ce samedi. "La saison a été très belle".

Stan Wawrinka en mode "bison" affûté — Rome
C'est par ces mots que Stan Wawrinka a commenté la photo qu'il a postée ce samedi en début d'après-midi sur son compte Twitter. Il était vraiment un sacré "client" dans ce premier tour pour un Stan Wawrinka en phase de reprise.

Foot - ITA - La Juventus remporte son 34e titre de champion d'Italie
En allant s'imposer (0-2) sur le terrain de la Sampdoria ce dimanche grâce à Milik (72') et Raul Albiol (80'), les Napolitains n'ont toutefois pu éviter la Juventus de remporter le titre.

" Je suis vraiment surpris et heureux". De la douceur avec l'Espagne, la Lituanie, le Portugal et l'Irlande, de la pop-dance-electro avec Israël, la Slovénie, la Norvège, l'Australie, la République tchèque, la Suède et Chypre et même du lyrique avec l'Estonienne Elina Nechayeva, du hard rock avec la Hongrie ou encore de la country avec les Pays-Bas. " C'est en cela qu'elle explique le résultat et la 13e place pour la France, " Cela aurait de l'ordre du fantasme d'espérer peut être une victoire avec cette chanson-là.

Contrairement à ce qu'avaient prédit les "bookmakers" européens, samedi 12 mai 2018, les Français Madame Monsieur n'ont pas fait d'étincelles durant la finale de l'Eurovision avec leur titre engagé Mercy. Les organisateurs voulaient ainsi répondre à l'appel à la sobriété lancé par le tenant du titre Salvador Sobral: " La musique, ce n'est pas des feux d'artifice, mais des sentiments ". Le marathon audiovisuel disputé depuis 1956 a encore une fois offert un pot-pourri de genres musicaux assortis de costumes extravagants et de mises en scène provocantes. Ou encore une danse romantique entre deux hommes pendant la chanson de l'Irlandais Ryan O'Shaughnessy, qui a pour cette raison été censurée en Chine lors de la retransmission de la première demi-finale.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL