Nouvelle polémique sur le voile

Vanessa Beaulieu
Mai 14, 2018

Une interview de la présidente du syndicat Union nationale des étudiants de France (UNEF) pour l'université Paris-IV Sorbonne diffusée ce 12 mai sur M6 a suscité un tollé dans les rangs de la gauche laïque et une avalanche de commentaires sur les réseaux sociaux.

Face caméra, Maryam Pougetoux, présidente du syndicat étudiant UNEF (étiqueté à gauche) à l'université Paris-IV, apparaît la tête couverte d'un voile encadrant son visage. Ce professeur de théorie politique à l'université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines a publié une capture d'écran de l'interview de la jeune femme. "Si vous lisez ceux qui ont travaillé sur les frères musulmans, vous verrez que leur premier objectif est la jeunesse et que le pouvoir au sein des universités les intéresse car ce sont souvent des ventres mous où la lâcheté de la gouvernance est vue comme de la coolitude".

Peu après, l'essayiste Céline Pina, cofondatrice du mouvement "Vivre la République" (dans la même veine que le "Printemps républicain"), lui embraye le pas en reprenant l'image et en dénonçant sur Facebook "l'infiltration et le noyautage du syndicalisme étudiant" par les Frères musulmans. "Visiblement dans certains endroits, la manipulation a réussi", a-t-elle expliqué.

Deux femmes chutent d'une hauteur de 12 mètres — Bobigny
Selon une source policière citée par l'AFP, un millier de personnes participaient à la rave-party. Une source concordante a indiqué que les pompiers ont été signalés vers 10h30 sur les lieux.

Un lot de reblochon rappelé dans toutes les enseignes — Cruseilles
Ce lundi, c'est l'ensemble des reblochons produits par la fromagerie Chabert qui sont rappelés, annonce le ministère de la Santé. Si vous avez acheté un fromage concerné, ne le consommez pas et rapportez-le au point de vente où il a été acheté.

La NES Classic Mini de retour dans les bacs le 29 juin !
Posté le 14 Mai 2018 à 10h30, par benmorinSuperstar de l'année 2016, la NES Classic Mini reviendra prochainement en rayons. Mario , Zelda II: The Adventure of Link , Excitebike , Kid Icarus , Pac-Man, Castlevania ou encore Mega Man 2 .

Aux messages de ces personnalités publiques s'ajoutent des centaines de messages de haineux de la part d'anonymes sur les réseaux sociaux, mais aussi des messages dénonçant le "racisme " et "l'islamophobie ". "Mais on est là, chez nous", a notamment réagi la militante antiraciste et journaliste Rokhaya Diallo.

Après Mennel, Yassine Belattar Mohamed Saou ou moi, la chasse aux musulman.e.s (présumé.e.s) qui ont l'outrecuidance de se rendre visibles, orchestrée par le @printempsrepub se poursuit. "Mais on est là, chez nous". "Maryam se fait attaquer c'est parce qu'elle est une femme, musulmane portant le voile, mais également étudiante avec des responsabilités syndicales", précise le texte.

La présidente de l'Unef Paris-Sorbonne fait l'objet d'un procès en "islamisme" mené par le Printemps républicain, sur la foi d'un voile qu'elle portait lors d'une apparition télévisée. "Il va falloir arrêter de prendre les étudiants pour des abrutis", a répondu Laurent Bouvet.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL