2 milliards de FCFA en fumée — Orange Côte d'Ivoire

Vanessa Beaulieu
Mai 15, 2018

L'opérateur de téléphonie mobile Orange Côte d'Ivoire était face à la presse le 14 mai 2018.

"Des fils ont été sectionnés et nous avons retrouvé, sur les lieux du sinistre, une échelle qui a probablement servi à monter", a expliqué le directeur général.

En ce qui concerne les pertes, elles se chiffrent à ce jour, à près de 2 milliards F CFA et ne concernent que les équipements qui ont été détruits par l'incendie.

Après cet incendie avec son lot de conséquences, Mamadou Bamba s'est réjoui du rétablissement du réseau à 85 %.

C'est Caroline Fontenoy qui remplacera Hakima Darhmouch — RTL
A 40 ans, Hakima a donc décidé de tourner à la fois le dos à l'info et à la chaîne privée pour prendre un poste de manager dans le nouvel organigramme de la RTBF .

"Négociations exclusives" avec Peak6 pour le rachat du club — ASSE
Le club forézien a officialisé ce mardi des discussions exclusives avec le fonds d'investissement PEAK6. Le club l'a annoncé ce matin par un communiqué .

Après Mantis et Mövenpick, Accorhotels met la main sur Atton Hoteles
Fondé au Chili en 2000, Atton Hoteles s'adresse à la clientèle des voyageurs d'affaires sur les segments milieu et haut de gamme. Accor fera également l'acquisition de 20% de la société immobilière détentrice de ces actifs.

Didier Kla, Directeur du digital et des technologies chez l'opérateur, a, pour sa part, au travers d'une visite guidée, présenté aux journalistes l'ampleur des dégâts causés par l'incendie, non sans leur expliquer le fonctionnement de ce site névralgique.

"Selon Mamadou Bamba, cette plainte pour acte de sabotage intervient après la livraison des premiers résultats de l'enquête menée par les experts, avec constat d'huissiers, confirmant qu'il ne s'agissait pas d'un départ de feu accidentel". Et d'ajouter que l'enquête a été confiée à la police nationale, notamment à la direction de l'informatique et des traces technologiques. "Notre souci aujourd'hui est de rétablir l'entièreté des services à 100% des capacités et de regagner la confiance de nos clients", a conclu le Directeur Général d'Orange Côte d'Ivoire. Il s'agit, a-t-il énuméré, des appels fixes dans les communes du Plateau, à Adjamé et à Cocody, des appels internationaux, le roaming l'Internet fixe au Plateau (Adsl et fibre), l'Internet mobile à Adjamé et au Plateau, les applications Orange et moi, Orange Money, les services oranges Tv via box Adsl et fibre. "En 2004, plusieurs agences ont été pillées, et en 2011, 60 % du réseau a été détruit, les centres techniques de Yopougon et d'Abobo incendiés et des agences pillées", a-t-il situé. Pour rétablir les services interrompus, il a fallu mobiliser "environ 300 ingénieurs et techniciens " qui "travaillent depuis 10 jours à la reconnexion de plus de 400 000 soudures nécessaires au rétablissement des liaisons ".

Contrôle biométrique des visiteurs, renforcement de l'équipe de sécurité et de la vidéo surveillance.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL