Édouard Philippe fustige "ceux qui pensent qu'un événement justifie une loi" — Terrorisme

Vanessa Beaulieu
Mai 15, 2018

"Je me méfie beaucoup de ceux qui pensent qu'un événement justifie une loi", tacle Edouard Philippe.

Un an jour pour jour après son arrivée à Matignon, le Premier ministre affiche sa loyauté vis-à-vis d'Emmanuel Macron. Les actes terroristes auxquels nous sommes confrontés sont des actes de personnes très isolées, avec des moyens extrêmement réduits.

Un an jour pour jour après sa nomination à Matignon, Edouard Philippe assume dans une interview au Monde "faire du Macron ", assure que le programme de réformes sera "dense " jusqu'au bout et écarte tout remaniement imminent de son gouvernement face aux rumeurs de départ visant certains ministres. Chacun sait qu'il est impossible de prévenir tout passage à l'acte partout et à tout moment.

C'est Caroline Fontenoy qui remplacera Hakima Darhmouch — RTL
A 40 ans, Hakima a donc décidé de tourner à la fois le dos à l'info et à la chaîne privée pour prendre un poste de manager dans le nouvel organigramme de la RTBF .

Mario tennis aces demo + tournoi en ligne JAP
Tout cela coincidera de façon opportune avec la sortie mondiale du jeu, calée au vendredi 22 juin 2018 . Découvrez en avant-première le challenge de Mario Tennis Aces avec le tournoi en ligne de pré-lancement.

Houston battu d'entrée à domicile
Tout avait bien commencé pour Houston, qui a rapidement mené 9-2 avant de voir le champion en titre réagir (13-12). En face, quatre joueurs ont contribué: Nick Young (9), Shaun Livingston (7), Kevon Looney (2) et David West (2).

Concernant l'attaque au couteau à Paris perpétré samedi soir, il a rendu hommage à la "réactivité" des forces de l'ordre. Ce qu'il faut, c'est que notre vigilance soit maximale.

"Au début, je lui demandais surtout: 'Comment est-ce possible d'être de droite?' Une question que je trouve toujours valable aujourd'hui". "Le sujet est assez grave pour que je prenne avec agacement toutes les paroles légères sur le sujet". Le président de la République, le ministre de l'Intérieur et moi-même nous organisons, pour être systématiquement joignables et en mesure de prendre les décisions qui s'imposent. Une expérience documentaire entamée quand l'actuel premier ministre était encore totalement absent des radars médiatiques et qui a déjà débouché sur un premier doc surprenant: "Edouard, mon pote de droite", tome un d'une fresque au long cours sur le pouvoir dans la France contemporaine, centré sur la conquête de la mairie du Havre en 2014 par le jeune Edouard Philippe, alors encore glabre et dont rien ne permettait de prédire le singulier destin politique. La SNCF restera donc une entreprise publique selon le chef de l'exécutif. "La loi sera sans ambiguïté". Lundi, le député LREM rapporteur du projet de loi sur la réforme ferroviaire, Jean-Baptiste Djebbari, avait indiqué que l'" incessibilité " de la SNCF, réclamée par plusieurs syndicats, serait inscrite dans la loi, pour " ne laisser aucune place au fantasme de la privatisation ". Quand Edouard Philippe prononce ces mots, il n'est pas encore premier ministre. Après, nous pouvons discuter pour améliorer le texte avant son examen au Sénat.

Interrogé sur la teneur du "deuxième temps du quinquennat", une fois que la réforme des retraites aura été bouclée, en 2019, Édouard Philippe a répondu en expliquant qu'"il n'y a pas de temps 1 et de temps 2 du quinquennat". Le programme de travail sera dense jusqu'au bout. "(.) Ce qui m'intéresse, c'est que les Français perçoivent que notre politique est efficace, qu'elle permet de réparer le pays, après des années d'immobilisme", répond l'ancien bras droit d'Alain Juppé, qui constate malgré tout que "les cultures de droite et de gauche continuent d'irriguer le débat public et de marquer l'appartenance des individus".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL