Expérimentations à venir sur les routes françaises — Véhicules autonomes

Aubin Brasseur
Mai 15, 2018

La France voudrait bien compter parmi les acteurs précoces dans la thématique des véhicules autonomes, alors que des essais sont déjà régulièrement menés par les constructeurs français pour préparer les technologies nécessaires, et cherche à mettre en place un cadre juridique pour élargir les tests aux véhicules autonomes de catégorie 5, c'est à dire pouvant se passer totalement d'un chauffeur ou superviseur humain.

Anne-Marie Idrac a couché sur le papier une série de dispositions, dont une bonne part seront intégrées aux futures loi Pacte, et au sein de la loi d'orientation sur les mobilités qui sera présentée cet été en conseil des ministres.

Si le gouvernement veut faire de la France l'un des pays leaders en matière de voiture autonome, l'Ile-de-France veut être à la pointe de cette révolution. De quoi laisser un peu de temps avant de trancher cette question. Elle promet des transports plus sûrs, plus accessibles aux personnes âgées ou handicapées, moins consommateurs d'espace, plus propres et même moins coûteux. En cause notamment, la responsabilité en cas d'accident ou encore la sécurité des données privées des utilisateurs.

"Négociations exclusives" avec Peak6 pour le rachat du club — ASSE
Le club forézien a officialisé ce mardi des discussions exclusives avec le fonds d'investissement PEAK6. Le club l'a annoncé ce matin par un communiqué .

Mario tennis aces demo + tournoi en ligne JAP
Tout cela coincidera de façon opportune avec la sortie mondiale du jeu, calée au vendredi 22 juin 2018 . Découvrez en avant-première le challenge de Mario Tennis Aces avec le tournoi en ligne de pré-lancement.

La circulation perturbée par la manif des camionneurs
Une cinquantaine de camionneurs sont présents. À Drummondville, ce matin, les camionneurs se font entendre pacifiquement. On compte une soixantaine de centres de services du MTQ.

Renault se prépare pour ces deux marchés.

La course à l'innovation est mondiale et la complexité des chantiers poussera à des coopérations européennes face à la Chine et aux Etats-Unis.

Les véhicules autonomes sont "une opportunité (.) qui doit être saisie". "Nous sommes prêts aujourd'hui à déployer un programme d'expérimentation à grande échelle", a estimé Luc Chatel, président de la Plateforme automobile, qui représente la filière. Après plus de 150 000 kilomètres parcourus sur les routes d'Europe, il prévoit de commercialiser autour de 2021-2023 ses premiers modèles permettant au conducteur de quitter la route des yeux. Les progrès technologiques permettront d'ici deux à trois ans des systèmes semi-autonomes encore plus avancés, autorisant le conducteur à ne plus regarder la route, toujours dans des situations bien définies. Le constructeur au losange prévoit la commercialisation de 15 voitures semi-autonomes d'ici 2022.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL