Le crash du vol MH 370 enfin expliqué ?

Vanessa Beaulieu
Mai 15, 2018

La thèse risque cependant de ne jamais pouvoir être indéniablement démontrée puisque l'épave n'a pas été retrouvée, faisant de ce drame l'un des plus grands mystères de l'aviation. Le Boeing 777 transportait 239 personnes à bord. Des experts ont une nouvelle fois étudié la trajectoire de l'appareil, qui devait relier Kuala Lumpur à Pékin, pour essayer de trouver des éléments qui leur avaient échappé jusqu'ici. Et les médias australiens relaient tous leur avis qui fait désormais consensus: " le pilote de l'avion tentait de se suicider et aurait volontairement crashé le fameux vol 370 " John Dawson, un avocat qui représentait les neuf familles dont les parents ont disparu dans ce vol, a convenu que les preuves suggéraient en effet que l'un des membres de l'équipage était responsable. Des relevés satellites ont montré qu'il s'était écrasé à court de carburant dans l'Océan Indien à l'ouest de l'Australie, à des milliers de kilomètres de sa destination. Il a ainsi révélé que l'avion a survolé les frontières entre la Malaisie et la Thaïlande.

En janvier dernier, le navire de recherche norvégien, Seabed Constructor, continuait les recherches dans l'océan Indien. Un pilote expérimenté, Simon Hardy, a reconstitué une partie de la trajectoire du vol à partir des échos recueillis à l'époque par les radars militaires. Une manière d'échapper aux radars militaires, puisque l'avion entrait et sortait successivement des espaces aériens de ces deux pays. " Si vous me demandiez de faire disparaître un Boeing 777, je ferais exactement la même chose, assure-t-il". Le système de transpondeur se serait tout bonnement éteint, permettant ensuite au pilote d'emprunter la trajectoire de son choix.

Attentats de Paris. Un convoyeur d'Abdeslam remis en liberté
Hamza Attou avait été écroué fin juin 2016 en France pour "recel de malfaiteur en relation avec une entreprise terroriste ". Sur le chemin du retour, le trio avait été contrôlé à trois reprises par la police française sans être interpellé.

BOURSE-Iliad accuse un recul historique en Bourse après un T1 décevant
L'action de la maison mère Free décrochait ainsi de plus de 14% mardi matin à la Bourse de Paris. Il s'établit à 672 millions d'euros au 31 mars 2018.

"Négociations exclusives" avec Peak6 pour le rachat du club — ASSE
Le club forézien a officialisé ce mardi des discussions exclusives avec le fonds d'investissement PEAK6. Le club l'a annoncé ce matin par un communiqué .

Selon Larry Vance, ancien chercheur à la Transportation Safety Board of Canada, "quatre morceaux de l'avion" reposeraient toujours au fond de l'océan Indien, même si "l'aile droite a sans doute été brisée" et les moteurs "éjectés". Elles se sont toujours avérées vaines. Les débris retrouvés près du Mozambique corroborent cette thèse, puisqu'ils seraient sur le passage de courants marins. Une hypothèse qui avait déjà été avancée en 2016 par le Premier ministre australien Malcolm Turnbull. Mais personne n'a pu l'établir avec certitude.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL