Pas de privatisation, "la loi sera sans ambiguïté", promet Edouard Philippe — SNCF

Aubin Brasseur
Mai 15, 2018

Édouard Philippe réaffirme dans un entretien accordé au Monde que la SNCF restera une entreprise publique.

Interrogé sur l'éventualité d'une privatisation de la SNCF, après de nouvelles inquiétudes des syndicats quant à une cession d'une partie de l'entreprise, le Premier ministre s'est montré catégorique: "Ma réponse est non. La loi sera sans ambiguïté ".

"On ne veut laisser aucune place au fantasme de la privatisation": invité de RMC, lundi matin, Jean-Baptiste Djebbari, député LREM et rapporteur du projet de loi sur la réforme ferroviaire, a annoncé que l'"incessibilité" de la SNCF serait inscrite dans la loi. "Nous ne reviendrons pas dessus", affirme également Édouard Philippe, qui a reçu les syndicats de la SNCF le 7 mai à Matignon.

Jean-François Fortin poussé vers la sortie — Caen
Il préside notamment aux destinées des hôtels Baltimore et Lancaster, à Paris. La première marche vers la nomination d'un nouveau président.

Mario tennis aces demo + tournoi en ligne JAP
Tout cela coincidera de façon opportune avec la sortie mondiale du jeu, calée au vendredi 22 juin 2018 . Découvrez en avant-première le challenge de Mario Tennis Aces avec le tournoi en ligne de pré-lancement.

L'entrée sera payante en 2018 — Fêtes de Bayonne
La nouvelle doit être officialisée ce mardi midi lors d'une conférence de presse . Ce lundi soir, la commission extra-municipale des Fêtes de Bayonne s'est réunie.

Le texte va être examiné au Sénat à partir du 29 mai en séance publique. "Reprise de la dette: " ni minimale, ni totale " Sur la question de la reprise de la dette par l'État, " nous pouvons aussi discuter -pas négocier- ", indique-t-il". "On dira deux fois la même chose, mais si c'est la façon de se faire comprendre pas de problèmes". À quelles conditions? À quel niveau?

Alors que le journaliste lui demandait si le mot "incessible" allait être inscrit noir sur blanc dans la loi, la ministre répond: "Si ça doit servir à entretenir de la confusion de ne pas l'avoir écrit, si ça petit inquiéter certains, je vous le dit clairement: au Sénat, je proposerai de rajouter ce terme incessible".

Au cœur des récentes contestations sociales qui portent entre autres sur la défense des services publics, la réforme de la SNCF s'inscrit dans une série de "paquets ferroviaires" prévus par la Commission européenne. On peut d'ailleurs s'interroger pour savoir si dans le secteur public le bon usage de la grève est d'avoir l'impact le plus pénalisant sur les usagers. Le rôle des syndicats est éminent et il n'a jamais été contesté. "Après, il y a un débat parlementaire et si la loi est votée, ça devient la loi et elle s'impose à tous", ajoute-t-il.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL