Wenger parle de sa relation avec le PSG — Mercato

Thibaut Duval
Mai 16, 2018

Dans un entretien accordé à beIN Sports, Arsène Wenger rappelle ses liens avec les investisseurs qataris du PSG où il pourrait rebondir après son départ d'Arsenal. L'entraîneur français s'est exprimé sur ses relations avec le club de la capitale. Nous sommes proches, nous avons toujours été proches.

Après avoir remplacé Unai Emery par l'entraîneur allemand Thomas Tuchel, le Paris Saint-Germain va-t-il bouleverser plus profondément son organigramme cet été? J'ai encouragé les Qataris à l'époque à acheter le Paris Saint-Germain parce que je pensais qu'avec des moyens il y a avait des choses à faire dans une ville qui adore le foot. Il ne peut pas y avoir de petite équipe dans une capitale. "Il y avait tout à faire et ils ont bien entamé le travail", a d'abord expliqué Wenger avant de faire le point sur la situation actuelle du club. Ils viennent de faire le quadruplé et ce n'est pas assez bon. On ne peut pas non plus construire un club avec l'idée que s'il ne gagne pas la Ligue des champions tout est mauvais. Même des clubs comme le Real ne l'ont pas gagnée pendant 15 ou 20 ans et ils ont continue à survivre.

Fin du feuilleton judiciaire pour Antoine Deltour — Luxleaks
Le verdict est tombé peu après 15h, le lanceur d'alerte Antoine Deltour a été relaxé dans l'affaire Luxleaks . Raphaël Halet est débouté.Le principal lanceur d'alerte de Luxleaks est renvoyé en procédure d'appel.

Des ovins sauvés confiés à... un marchand de bestiaux
Les refuges ont donc annoncé qu'ils ne collaboreront plus avec l'UBA jusqu'à ce que l'unité soit dissoute. Ils entrent aussi en désobéissance civile, refusant toute restitution d'animaux maltraités.

Tour d'Italie: Mohoric remporte la 10e étape, Yates toujours en rose
Mercredi, la 11e étape se conclut à Osimo (est) après deux petits murs pentus dans les 5 derniers kilomètres. Le peloton, réglé par l'Irlandais Sam Bennett, a franchi la ligne avec un retard d'une trentaine de secondes.

A la question de savoir quelles sont les chances de le voir débarquer au sein de la direction des Rouge et Bleu, l'ex-coach de l'AS Monaco a lancé: "Mes chances de me voir travailler le PSG?". "Je n'en sais rien, a-t-il déclaré". Je n'ai pas eu de contact. "Et pour l'instant, je n'ai pas eu de contact, donc je suis vraiment devant une page blanche", a affirmé le technicien de 68 ans, qui ne devrait assurément pas manquer de prétendants européens pour retrouver le banc d'une nouvelle équipe. Mais l'appel du pied est passé.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL