Rudi Garcia : "La défaite n'enlève rien à l'épopée de Marseille"

Thibaut Duval
Mai 17, 2018

L'Olympique de Marseille est totalement passé à côté de sa finale de Ligue Europa contre l'Atlético Madrid. On retiendra surtout l'image du footballeur, triste de devoir quitter le terrain et ses coéquipiers pour un match aussi crucial.

On a laissé passer notre chance en première période, oui... "Et contre une équipe comme l'Atlético de Madrid, il ne faut pas être mené au score". "Là il s'agit de la chance".

Lucide, le technicien français reconnaît toutefois la supériorité des Colchoneros, dont il ne doutait déjà pas avant le coup d'envoi. "Le score, je pense, est trop sévère vu la physionomie du match, mais la meilleure équipe a gagné, celle qui a le plus d'expérience". Il devra d'ailleurs sans doute faire sans contre Amiens, samedi en championnat, dans un ultime match décisif pour la qualification en Ligue des Champions. "On n'a juste pas pu inverser ou compromettre la hiérarchie établie avant le match". Sur des matches comme celui-là, il faut pouvoir compter sur tout le monde à 100% de ses capacités, et avoir ses meilleurs joueurs au meilleur niveau. On espérait qu'il soit proche des 100%, il allait mieux de jour en jour. Comme nous étions menés, ils était logique de faire entrer un joueur offensif comme Maxime Lopez. Nous perdons aussi notre meilleur tireur de coups de pied arrêtés.

Estimez-vous que les responsabilités sur le premier but sont partagées entre Mandanda et Anguissa?

L'Atlético est l'un des grands d'Espagne, est deuxième de Liga et en deuxième période ils ont haussé leur niveau.

L'Atlético Madrid et Griezmann trop efficaces pour l'OM — EL
Ce sera le seul beau geste du capitaine marseillais, "Dim" a dû abandonner la partie, en larmes, remplacé par Maxime Lopez (35). Depuis le triomphe en Liga en 2014, le modèle du "Cholo" Simeone ne gagnait plus que des places d'honneur.

Mort de Fallou Sène : Boubacar Sadio déplore l'usage de balles réelles
Après la mort du jeune homme, des étudiants ont saccagé le bâtiment abritant la direction des œuvres universitaires et le siège du rectorat de l'UGB.

Le jour de gloire de Marseille — Atlético Madrid
Mercredi matin en tout cas, sur le Vieux-Port, l'heure était à la fête. Mais l'entraîneur de l'Atlético ne veut pas parler de favori. On a la chance dans ce club d'avoir une histoire européenne.

Ce n'est pas très important car le mal est fait mais les torts sont partagés.

Dimitri Payet, était-il apte à jouer cette rencontre?

La défaite n'enlève rien à l'aventure extraordinaire de l'OM. On aura appris sur cette finale. "On a su rendre fier le peuple marseillais".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL