EdF : Platini révèle "une petite magouille"

Thibaut Duval
Mai 18, 2018

"On est à la maison, il faut bien profiter des choses!"

"On ne s'est pas s'emmerdé pendant six ans à organiser la Coupe du monde pour ne pas faire quelques petites magouilles (le CFO avait été en 1992, ndlr)", poursuit Michel Platini dans un sourire.

Déclaration IFI : vous avez jusqu'au 15 juin !
De ce fait, elle proroge le délai limite de déclaration jusqu'au 15 juin. L'impôt sur la fortune immobilière se substitue cette année à l'ISF.

Grève SNCF : plus d'un TGV et un RER sur 2 circuleront vendredi
Au moment d'affronter sa dixième séquence de grève de deux jours , la direction de la SNCF se veut rassurante, voire optimiste. Pour les Intersecteurs Est-Atlantique et Est-Nord, 5 trains sur 6 circuleront, ainsi que deux tiers des TGV Lorraine Sud-Est.

PSG - Thiago Motta confirme un certain mal-être chez Neymar
Je crois que nous ne pouvons pas changer une personne pour être un leader, le leader est né naturellement. C'est quelque chose de naturel. "Il prend la responsabilité des bons ou des mauvais moments".

La France (pays organisateur) et le Brésil (tenant du titre) étaient têtes de série dans cette Coupe du Monde.

Dans les faits, deux pays têtes de série avaient été placés d'office dans leurs groupes, le Brésil dans le groupe A et la France dans le groupe C. Seules les six autres têtes de série avaient été placées par tirage au sort. Suspendu jusqu'en 2019 de toutes activités liées au football en raison d'un paiement jugé déloyal de 1,8 million d'euros reçu de la part de l'ex-président de la FIFA, Sepp Baltter, le Français a révélé dans un entretien pour France Info des arrangements pour permettre une finale France-Brésil. Or, selon les règles de la Fifa, elles auraient dû être affectées dans un groupe de manière aléatoire. "Et vous pensez que les autres ne le faisaient pas aux autres coupes du Monde", a-t-il poursuivi en souriant. "Une première" qu'avait déplorée à l'époque Fernand Sastre, l'autre co-président du CFO. Il a ainsi reconnu "une petite magouille" concernant l'organisation du calendrier du Mondial remporté par la France pour éviter aux joueurs d'Aimé Jacquet d'affronter le Brésil avant la finale. Ce choix a en tout cas effectivement rendu toute confrontation entre les deux pays impossible, jusqu'à la finale du 12 juillet, remportée par la France.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL