Selon Netanyahou, le régime d'Assad "n'est plus à l'abri" de représailles

Vanessa Beaulieu
Juin 8, 2018

Il a d'ailleurs planté le décor lors de sa visite en Allemagne lundi, durant laquelle il a mis en garde la chancelière allemande Angela Merkel contre un nouvel afflux de réfugiés syriens si l'influence croissante de l'Iran au Moyen-Orient n'est pas contenue.

En décembre 2017, le président français avait exhorté Benjamin Netanyahu à faire des "gestes" envers les Palestiniens mais le processus de paix semble plus enlisé que jamais depuis la reconnaissance par Washington de Jérusalem comme capitale d'Israël. Pour le ministre plénipotentiaire d'Israël en France, "il faut tout faire pour empêcher l'Iran de se doter de l'armement nucléaire". L'annonce iranienne ne signifie pas que l'Iran soit sorti du cadre de l'accord de 2015 encadrant son programme nucléaire, a-t-il ajouté.

Netanyahou a cependant déclaré que l'accord autoriserait l'Iran a développer des quantités "illimitées" d'uranium enrichi dans le futur, en acceptant simplement de ne pas procéder à cet enrichissement dans l'immédiat.

Les relations sont pour le moins tendues entre Israël et l'Union européenne. Il va rencontrer Emmanuel Macron et abordera plusieurs sujets sensibles. "Et les conséquences ne seront pas que pour les forces iraniennes, mais pour le régime d'Assad aussi (.) Je pense qu'il doit très sérieusement le prendre en considération".

S'ils estiment que l'accord existant reste le meilleur moyen de brider les ambitions nucléaires iraniennes, les Européens sont aussi conscients des limites d'un compromis qu'Angela Merkel a récemment qualifié de "pas parfait". Sa visite intervient également trois semaines après les tirs de l'armée israélienne contre des manifestants palestiniens à Gaza qui ont fait 60 morts en une seule journée, des actes qualifiés " d'odieux " par Emmanuel Macron.

Kanye West révèle être atteint d'une maladie mentale : "C'est mon super pouvoir"
Le rappeur Kanye West a organisé une grande soirée pour lancer son nouvel album, Ye , dans le ranch qu'il loue depuis qu'il travaille sur son projet.

Coupe du monde 2018 - Egypte : Mohamed Salah est bien là
Les milieux de terrain d'Arsenal , Mohamed Elneny , et de Stoke City, Ramadan Sobhi, figurent aussi dans la liste. Tout comme le vétéran, Essam Elhadary , âgé de 45 ans.

EuroMillions : un gagnant d'Évian remporte deux fois un million d'euros
Il a confié à la Française des jeux qu'il espérait faire le coup du siècle en misant sur le dicton jamais deux sans trois . Pour rappel, en février 2014, FDJ a lancé My Million , jeu de tirage complémentaire à EuroMillions réservé à la France.

La tournée européenne de Netanyahou à Berlin, Paris et Londres n'est pas laissée au hasard.

Le premier ministre israélien doit inaugurer au Grand Palais, ce mardi 5 juin dans la soirée, l'année culturelle croisée entre la France et Israël. Depuis le 8 mai et l'annonce par Donald Trump du retrait des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien, Israël insiste sur les risques sécuritaires qui pèsent sur son territoire.

Les deux dirigeants - qui se rencontrent pour la troisième fois à Paris depuis juillet 2017 - devraient constater une nouvelle fois leurs divergences sur les moyens de ramener la stabilité dans la région, tout en faisant la même analyse des menaces.

Parallèlement à cela, le 21 mai dernier, un collectif d'associations, d'intellectuels et de politiques avait interpellé Emmanuel Macron pour réclamer "l'annulation de la France Israël", dans une tribune dont Anadolu avait reçu copie.

Theresa May et Benjamin Netanyahu au 10 Downing Street, à Londres, le 6 juin 2018.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL