Trump face à des alliés très remontés au Canada

Vanessa Beaulieu
Juin 8, 2018

Trudeau et Macron ont soutenu qu'ils avaient la bonne approche dans les négociations avec le président américain Donald Trump, tout en maintenant qu'il est nuisible de faire une guerre commerciale entre alliés.

Le principal conseiller économique de la Maison Blanche, Larry Kudlow, a indiqué mardi matin qu'il avait informé Ottawa de la volonté du président américain de négocier un accord séparé pour remplacer le traité de libre-échange nord américain (ALENA).

La rupture pourrait s'écrire noir sur blanc dans un communiqué signé seulement par le Canada, la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, l'Italie et le Japon, à l'issue de la rencontre vendredi et samedi à La Malbaie, au Québec. Après les bises et les tapes sur l'épaule à Paris et à Washington, le torchon brûle entre Emmanuel Macron et Donald Trump. Si Donald Trump n'arrive pas à fissurer ce front commun. Emmanuel Macron a averti jeudi qu'Européens et Japonais ne sont " pas prêts à renoncer à tout pour avoir cette signature " de Donald Trump sur le communiqué commun.

"Nous faisons face à des défis qui pouvaient paraître impensables il y a encore quelques années", a affirmé Emmanuel Macron. "Ce serait " une erreur " de " renoncer à tout pour avoir cette signature " et cela mettrait en danger " la pertinence de ce G7", a-t-il ajouté, lors d'une conférence de presse commune à Ottawa avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau.

Les enceintes connectées d'Amazon débarquent en France
Egalement compatible Bluetooth, vous pouvez écouter votre musique directement d'un téléphone ou d'une tablette. Le lecteur d'Amazon Prime Music est disponible sous la forme d'une app iOS et d'un service web .

Mercato - Anciens : l’ASSE aurait des vues sur Valbuena
Ils ne le braderont donc pas, alors qu'il sort d'une belle saison (29 matchs, 8 buts et 6 passes décisives). Selon L'Équipe , Saint-Etienne veut s'offrir Rémy Cabella , prêté par l'Olympique de Marseille .

Le bilan pourrait encore s'alourdir — Éruption au Guatemala
Le président guatémaltèque Jimmy Morales, qui a visité lundi les zones sinistrées, a décrété un deuil national de trois jours. Les députés ont également commandé un rapport sur les dégâts dans les nombreuses exploitations de café et maïs affectées.

Au nom de la protection de la sécurité nationale, Washington a décidé d'imposer, depuis vendredi, des tarifs supplémentaires de 25 % sur les importations d'acier et de 10 % sur celles d'aluminium en provenance de l'Union européenne ainsi que du Canada et du Mexique. Une opinion partagée par Emmanuel Macron, qui a qualifié ces taxes de " contre-productives " pour l'économie et pour les emplois américains, lors de la conférence de presse commune des deux dirigeants. Aux côtés de Justin Trudeau, le président français a averti son homologue américain qu'il ne se laisserait pas intimider par ses menaces de guerre commerciale. En 2014, la Russie de Vladimir Poutine avait été exclue du " G8", élargi pour elle en 1998.

Donald Trump quittera le sommet du G7 prématurément samedi afin de se rendre à Singapour pour son sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, a annoncé jeudi soir la Maison blanche. Fraîchement adoubé par les parlementaires italiens, le nouveau premier ministre Giuseppe Conte, à la tête d'un gouvernement populiste liant le M5S et La Ligue (extrême droite), profitera de cette réunion des puissances pour faire ses premiers pas sur la scène internationale.

Les opinions de Trump et des "Six" divergent sur une variété de sujets - le commerce, l'environnement, ou encore l'accord sur le programme nucléaire iranien.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL