G7 : le fossé se creuse entre Donald Trump et ses alliés

Vanessa Beaulieu
Juin 10, 2018

Un haut responsable de la Maison Blanche a finalement expliqué que la suggestion du président américain "n'était pas prévue".et que les diplomates américains n'en faisaient pas un sujet de discussion avec leurs homologues.

Le G7 au Canada a tourné au fiasco samedi: d'un tweet rageur, Donald Trump a retiré son soutien au communiqué commun obtenu dans la douleur, rejetant la faute sur des propos du Premier ministre canadien Justin Trudeau qu'il a qualifié de "très malhonnête". Le président américain Donald Trump a en effet annoncé qu'il quittera la réunion avant.

Réponse laconique du cabinet de Justin Trudeau.

Le Sommet du G7 s'est terminé avec un revirement spectaculaire, alors que Donald Trump a renié le communiqué final ratifié par les sept pays quelques heures plus tôt. L'Allemagne est particulièrement inquiète: les automobiles représentent en valeur le quart de ce que le pays exporte vers les États-Unis.

En raison des " fausses déclarations " de Justin Trudeau, et du fait que le Canada facture des tarifs " massifs " imposés aux fermiers américains par le Canada, Donald Trump a ordonné aux représentants américains de ne pas ratifier le communiqué final.

Une issue, proposée selon l'Elysée par la chancelière allemande, consisterait à lancer un "dialogue" entre Etats-Unis et UE afin de résoudre le conflit sur l'acier et l'aluminium, et en éviter un dans d'autres secteurs comme l'automobile. Aux Etats-Unis, les Audi, Volkswagen et autres voitures étrangères sont frappées d'une taxe de 2,5%. Donald Trump s'est souvent plaint, en privé, de voir trop de Mercedes à New York. mais pas assez de voitures américaines dans les rues européennes.

L'ambassadeur américain en Allemagne accusé d'ingérence
Grenell de se comporter comme " un officier colonial d'extrême droite ". Il entend " soutenir " la droite dure en Europe.

Trump isolé face au reste du monde au sommet annuel du G7
Et il sera le premier à quitter La Malbaie, ce samedi matin, pour rallier Singapour où se déroulera, le 12 juin, son sommet historique avec Kim Jong Un.

Un enfant de 5 ans tué dans un accident d’ascenseur — Argenteuil
Un petit garçon de cinq ans est mort vendredi dans un accident d'ascenseur dans un centre commercial à Argenteuil (Val-d'Oise). De plus, la dernière commission de sécurité qui avait visité le site n'avait pas relevé d'irrégularité.

Sur le commerce, les négociateurs travaillent sur des formulations qui permettront de reconnaître le système international fondé sur les règles, ce que les Européens exigeaient, et qui ouvrent la voie à une réforme de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), proposée notamment par Emmanuel Macron, ont rapporté deux sources au sein de la délégation française. Le président américain a appelé le G7 à réintégrer la Russie, exclue du club en 2014.

Malgré les sourires des dirigeants à la fin du sommet, le G7 a donc été dynamité par un Donald Trump qui goûte bien plus la confrontation bilatérale brutale que les longues négociations multilatérales.

Vendredi, le président américain avait déjà été le dernier à rejoindre l'hôtel cossu de La Malbaie, surplombant le majestueux fleuve Saint-Laurent, dans la région du Charlevoix (Québec, est du Canada).

Elle a ajouté qu'une position commune du G7 sur le commerce ne signifierait pas qu'il n'y a pas de divergences entre l'Europe et les Etats-Unis.

Depuis la création du G7 en 1975, les Etats-Unis ne se sont encore jamais trouvés seuls contre tous: "ce sera (.) Donald Trump contre le reste de monde", souligne le journaliste politique Alain Duhamel au micro de RTL. Aux côtés de Justin Trudeau, il a affirmé -contre toute évidence- que la relation américano-canadienne n'avait "jamais été aussi bonne" et qu'il pensait que les sept se mettraient d'accord sur un communiqué conjoint, sans donner aucune indication spécifique sur un éventuel terrain d'entente.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL