Sommet de Singapour : les discussions entre Washington et Pyongyang "avancent rapidement"

Vanessa Beaulieu
Juin 11, 2018

"Je pense que cela va très bien se passer", a-t-il déclaré à l'occasion d'un déjeuner de travail avec le Premier ministre singapourien Lee Hsien Loong. Premier président américain en exercice à négocier en direct avec un héritier de la dynastie des Kim, Donald Trump a atterri à Singapour à bord d'Air Force One peu avant 20h30 (14h30 en Belgique).

Une rencontre inimaginable il y a encore quelques mois lorsque la logique de la surenchère verbale et l'invective a dominé les rapports entre les deux dirigeants faisant planer une guerre nucléaire imminente entre les deux pays.

Sommet de Singapour, J-1.

En conférence de presse dans la soirée, il a d'ailleurs laissé entendre que la réunion de mardi ne serait finalement que le coup d'envoi d'un processus de négociations beaucoup plus long.

Avare en détails, il a simplement souligné lundi, lors d'une conférence de presse, que les Etats-Unis étaient prêts, en échange de sa dénucléarisation "complète, vérifiable et irréversible", à apporter à la Corée du Nord des "garanties de sécurité uniques, différentes" de celles proposées jusqu'ici. "Il y a de l'excitation dans l'air", a-t-il écrit sur Twitter, avant de s'en prendre à nouveau à ses alliés canadien et européens après la fin en queue de poisson du sommet du G7.

Washington ne parle ainsi plus de mesure " immédiate " et semble prêt à se contenter d'un plan de dénucléarisation graduelle, mesuré et étalé dans le temps, beaucoup plus conforme aux offres de la Corée du Nord.

Les photos de Ryan Gosling en Neil Armstrong — First Man
Ce projet, qui remonte à 2015, va prendre son envol en octobre prochain. Chazelle et Gosling agiront également à la production. First Man sort dans nos salles le 17 octobre 2018 .

Indestructible, l'Espagnol remporte son 11e Roland Garros — Rafael Nadal
Onze, c'est aussi le nombre de ses victoires à Barcelone et à Monte Carlo, deux autres tournois sur terre battue. Pour Nadal, qui n'a jamais été poussé aux cinq sets à Roland-Garros, la voie était toute traçée.

Un enfant meurt après le décrochage d'un ascenseur dans un centre commercial
L'enquête doit désormais s'assurer que l'ascenseur a bien été concerné par cette visite " globale ". Au lendemain du drame, une enquête préliminaire pour homicide involontaire a été ouverte.

Moon Jae-in a aussi exprimé sa confiance sur la rencontre de mardi, tout en appelant à éviter les attentes démesurées.

Dans un compte-rendu du déplacement de l'homme fort de Pyongyang, l'agence nord-coréenne KCNA a évoqué l'avènement d'une "ère nouvelle", confirmant que la dénucléarisation mais aussi "un mécanisme de maintien de la paix permanent et durable dans la péninsule coréenne" seraient au menu du sommet.

Un haut responsable américain a vu dans cette formulation "un message d'optimisme".

Mais l'exigence américaine bute depuis des années sur la résistance opiniâtre des Nord-Coréens.

En 1994 puis en 2005, des accords avaient été conclus mais aucun d'entre eux n'a jamais été réellement appliqué, et la Corée du Nord a multiplié depuis 2006 les essais nucléaires et balistiques, jusqu'à la dangereuse escalade de l'an dernier.

Pour définir un texte qui permettra aux deux parties de crier " victoire " dans leurs capitales respectives, Sung Kim, l'ambassadeur des Etats-Unis aux Philippines qui s'est imposé comme le principal négociateur américain, a retrouvé pendant plus de deux heures, dans les étages du Ritz Carlton, les représentants du régime nord-coréen et notamment la vice-ministre des Affaires étrangères Choe Son-hui, un vétéran des bras de fer contre Washington.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL