Technologie La voiture volante de Larry Page prête à être commercialisée

Aubin Brasseur
Juin 11, 2018

C'est la réalisation d'un fantasme aussi vieux que la science-fiction. C'est ce que propose la start-up américaine Kitty Hawk avec "Flyer".

Peu à peu, le rêve de Larry Page prend forme. Elles sont aussi disponibles depuis mercredi en précommande aux États-Unis.

" Flyer ", sorte de voiture volante croisée avec un mini-hélicoptère, est aussi facile à piloter que de jouer à un jeu vidéo, selon Kitty Hawk.

"Flyer est le premier véhicule personnel de Kitty Hawk et une première étape pour faire du vol un élément du quotidien", a fait valoir l'entreprise.

L'engin, conçu pour se déplacer au-dessus de l'eau à trois mètres maximum au-dessus de la surface, dispose d'un cockpit pour une personne, et d'une dizaine de retors le faisant ressembler à un drone.

Désormais, les clients intéressés par l'achat d'un " Flyer " peuvent s'inscrire pour pouvoir le piloter.

Les prévisions de trafic de vendredi 8 juin — Grève SNCF
La SNCF , qui a déjà mis en place " SNCF exams " pour les étudiants qui passaient le BTS, va renforcer ce dispositif pour le bac . Malgré cette annonce, de nombreux lycéens et familles s'inquiètent à l'approche des épreuves.

Critérium du Dauphiné : Yates s'impose, le général pour Thomas
Il s'impose avec 4 secondes d'avance sur le coureur de la Cofidis et 9 secondes sur Romain Bardet , troisième de l'étape. Geraint Thomas , quatrième de l'étape, a remporté le classement général.

Le PDG de Lactalis s'explique devant les députés de la commission d'enquête
Emmanuel Besnier a été finalement sommé de "forcer sa nature dans la communication, ne serait-ce que pour aller voir les victimes".

Pour assurer la stabilité et la facilité du vol, Kitty Hawk évoque une partie logicielle " innovante qui utilise les données de plusieurs capteurs intelligents. Son autonomie varie de 12 à 20 minutes en fonction du poids de l'occupant, les facteurs environnementaux et la vitesse atteinte.

Kitty Hawk, la mystérieuse startup de voitures volantes financée par le cofondateur de Google Larry Page, a dévoilé mercredi une importante mise à jour mercredi - et il promet d'emmener les gens dans les airs en moins d'une heure.

Les tests ont lieu près d'un lac près de Las Vegas, dans l'ouest des États-Unis.

La start-up a dévoilé en début d'année le prototype d'un aéronef tout électrique Cora pour un service de taxi volant autonome avec une expérimentation menée en Nouvelle-Zélande. La phase de tests de Cora doit durer au total six ans.

La compagnie se bat pour rester à la pointe de cette technologie, car la concurrence est rude.

D'autres entreprises ont déjà présenté des projets de voitures volantes, notamment le groupe Uber.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL